Fonctionnement world map
Fonctionnement > Documents stratégiques

Déclaration du conseil exécutif sur le rôle et le fonctionnement des Services Météorologiques et Hydrologiques Nationaux
(EC-LVII, Annexe VII)

Facteurs socio-économiques clefs

1. Les gouvernements s'efforcent d'améliorer le bienêtre de la population. La croissance démographique, la lutte contre la pauvreté, la sécurité de l'approvisionnement en eau, la sécurité alimentaire, la croissance économique, la santé publique et la sécurité sont autant de facteurs essentiels à prendre en considération. Face à cela, les gouvernements se doivent de mettre en œuvre une politique efficace et d'appliquer les principes fondamentaux de la gouvernance sociétale et environnementale. Or il est bien connu que notre mode de vie subit l'influence du milieu naturel et que celui-ci est mis à mal par les changements climatiques qui pourraient compromettre le développement durable des sociétés humaines du fait des catastrophes causées par les phénomènes météorologiques extrêmes. Ces catastrophes entraînent en effet une diminution de la sécurité alimentaire et de l'approvisionnement en eau douce non contaminée ainsi que le développement et la propagation de maladies. La situation est encore aggravée par l'urbanisation croissante et l'extension de l'habitat dans des régions naguère inhabitées telles que les zones arides, les versants montagneux, les plaines inondables et les bords de mer. Les populations sont donc de plus en plus exposées aux maladies véhiculées par l'air ou par l'eau, au stress thermique, à la sécheresse, aux glissements de terrain, aux inondations, aux marées de tempête et aux
tsunamis.

2. La sécurité des personnes et des biens revêt une grande importance pour tous les pays, en particulier ceux dont l'économie est fragile. Ces derniers sont très vulnérables face aux catastrophes naturelles qui peuvent éroder de 10 à 15 %, le produit intérieur brut d'un pays en développement. C'est seulement en se faisant une idée claire des dangers potentiels, en mettant en place des systèmes d'alerte précoce et en appliquant des stratégies de prévention des catastrophes adéquates que l'on peut protéger efficacement les populations.

3. Ce sont là des problèmes auxquels la communauté mondiale doit s'attaquer pour pouvoir atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la Déclaration du Millénaire et mis en exergue dans le Plan de mise en œuvre de Johannesburg adopté en 2002 à l'issue du Sommet mondial pour le développement durable.

 

Rôle des Services Météorologiques et Hydrologiques
Nationaux

4. La connaissance du temps et du climat est essentielle à tous les domaines d'activité, et ce depuis que l'homme moderne s'intéresse aux questions sociétales et environnementales. C'est dans ce contexte que les SMHN de divers pays se sont donné les moyens de recenser et d'affronter un large éventail de problèmes, liés au temps, au climat et à l'eau, qui influent sur la société et le développement socio-économique. Par exemple, pour ce qui est des risques naturels, les SMHN se sont vu confier la mission de sensibiliser la population à leurs incidences et d'émettre des alertes au cas par cas afin de préserver des vies humaines, de maintenir la productivité et de limiter les dommages matériels.

5. Les SMHN sont le porte-parole officiel exclusif pour les avis météorologiques diffusés dans leurs pays respectifs et sont aussi chargés, dans bien des cas, d'émettre les bulletins d'alerte relatifs au climat, à la qualité de l'air, aux tremblements de terre et aux tsunamis. Pour que la prévention des catastrophes et l'atténuation de leurs effets soient efficaces, il faut que les SMHN soient bien préparés et que gouvernements et populations sachent réagir comme il se doit aux alertes. Sous les auspices de l'OMM, les SMHN s'attachent à aider les gouvernements à améliorer le processus de décision pour permettre aux populations de s'adapter aux changements climatiques, pour limiter les risques naturels et favoriser le développement durable. Du fait qu'ils aident les gouvernements et les populations à prévenir des risques potentiels, les SMHN constituent un pilier de l'infrastructure de crise des pays qui se construisent, et contribuent de ce fait au développement durable et en particulier au combat contre la pauvreté. Les SMHN collaborent à la mise en œuvre de la stratégie de prévention multirisque conçue par l'OMM, dont l'objectif est de diviser par deux, sur la décennie 2010-2019, le nombre de victimes de catastrophes naturelles d'origine météorologique, hydrologique et climatique, par rapport à la moyenne calculée sur la période 1995-2004.

6. Les SMHN surveillent en permanence l'état de l'environnement grâce aux observations consacrées au système terrestre dont ils prédisent aussi l'évolution. Ils diffusent en temps voulu, à l'intention des gouvernements, des alertes précises concernant les dangers naturels les plus menaçants et fournissent des informations et des services relatifs à l'environnement qui revêtent une importance capitale pour l'aménagement urbain, la mise en valeur durable des sources d'énergie, l'accès à l'eau douce et la production alimentaire.

7. Il est essentiel que les diverses parties prenantes coopèrent pour que les gouvernements puissent bénéficier de ces services. Les partenariats instaurés entre les SMHN et les universités, les ministères, les organisations internationales et non gouvernementales et, lorsque les circonstances s’y prêtent, le secteur privé aident la société à prendre des décisions plus avisées grâce à des informations météorologiques, hydrologiques et climatologiques plus complètes et plus précises. Ces partenariats permettent d'étoffer les réseaux d'observation, d'améliorer le traitement de l'information, d'affiner la résolution des modèles et d'obtenir des produits spécialisés plus précis et, par là même, plus utiles, pour le plus grand profit de la société. Les gouvernements et les autres décideurs sont ainsi mieux à même de prendre des décisions éclairées en matière de sécurité et dans le domaine économique. Les SMHN encouragent ces partenariats en adoptant des politiques d’ouverture non restrictives en matière de données, grâce auxquelles les informations dont ils disposent sont accessibles en temps réel, sous des formes facilement exploitables et à des coûts modérés.

 

Besoins futurs

8. En 2000, en adoptant des objectifs de développement, notamment ceux qui sont énoncés dans la Déclaration du Millénaire, la communauté internationale s'est fixé des buts précis à atteindre d'ici à 2015. Pour que ces objectifs internationalement admis puissent être atteints, il est essentiel que les gouvernements mettent à profit toutes les avancées de la science et de la technique rendues possibles par les SMHN et leurs partenaires (en particulier la diffusion d’alertes multidanger et la fourniture de services connexes 24 heures sur 24, sept jours par semaine et 365 jours par an) pour obtenir les informations qui permettront de prévenir les catastrophes naturelles et d'atténuer leurs effets. La coopération internationale revêt une importance primordiale à cet égard, que ce soit entre les pays ou entre les institutions spécialisées du système des Nations Unies.

9. Des moyens de communication efficaces garantissent la diffusion de l'information partout où elle est nécessaire. Les gouvernements doivent reconnaître que la surveillance continue de l'environnement est essentielle et que les SMHN sont à même de fournir en temps voulu les informations précises dont les décideurs ont besoin en cas d'urgence. Aussi leur incombe-t-il de soutenir leurs SMHN avec constance et de favoriser leur modernisation et leur essor.

10. Il est essentiel que les populations soient suffisamment préparées pour réagir de façon efficace en cas d'alerte. L'éducation et la formation du public revêtent une importance capitale à cet égard, les systèmes d'alerte aux catastrophes naturelles ne pouvant porter leurs fruits que si les gouvernements et les populations réagissent comme il faut le moment venu. Les informations diffusées doivent donc être faciles à comprendre et à exploiter.

11. Il faut que nos sociétés puissent évaluer les incidences des changements climatiques et mettre au point les stratégies d'adaptation nécessaires. En fournissant des informations fondamentales sur le système climatique et des prévisions élaborées à l'aide de modèles du climat, les SMHN peuvent aider les sociétés à se transformer.

12. Pour donner toute la mesure de leur efficacité, les SMHN et leur réseau international, dont la coordination est assurée par l'OMM, doivent être reconnus comme des partenaires essentiels dans la poursuite de l'objectif qui consiste à réduire la pauvreté et accroître la prospérité à l'échelle de la planète.

top

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité