Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N°879

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

LES MINISTRES AFRICAINS RESPONSABLES DE LA METEOROLOGIE VONT SE REUNIR POUR LA PREMIERE FOIS (Nairobi, Kenya, du 12 au 16 avril 2010)

Genève, le 16 mars 2010 (OMM) – Les ministres africains responsables de la météorologie vont se réunir à Nairobi, au Kenya, pour déterminer les moyens de renforcer la fourniture des informations relatives au temps, au climat et à l'eau dont ont besoin les décideurs. Reconnaissant qu'il est nécessaire d'accroître la contribution des Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) des pays d'Afrique aux politiques et aux initiatives gouvernementales visant à atténuer le changement climatique et à s'y adapter, l'Organisation météorologique mondiale (OMM), en partenariat avec l'Union africaine, organise du 12 au 16 avril 2010, à Nairobi, avec le soutien du Gouvernement kényan, la première Conférence des ministres responsables de la météorologie en Afrique.

Le continent africain est particulièrement vulnérable aux changements climatiques. L'analyse des relevés climatologiques révèle que la majeure partie du continent a connu durant le XXe siècle un réchauffement d'environ 0,7°C, les précipitations accusant une diminution sur une grande partie du Sahel et une augmentation en Afrique centrale et orientale. On assiste déjà à une augmentation de la fréquence et de l'intensité des phénomènes naturels dangereux tels que les sécheresses et les inondations, qui touchent des millions d'Africains. Tous les secteurs de l'activité économique sont concernés – de l'agriculture à la sécurité alimentaire, à l'énergie et au tourisme en passant par les transports, la santé publique et la gestion de l'eau. Or le continent africain n'a pas encore exploité pleinement toutes les possibilités offertes par la météorologie, et dans la plupart des régions, les décideurs et autres utilisateurs n'ont pas directement accès, sous une forme facile à utiliser, aux informations relatives au temps, au climat et à l'eau.

Les SMHN jouent un rôle de premier plan s'agissant de diffuser des informations cruciales à l'intention des décideurs. Ils fournissent en effet des informations essentielles pour les transports, la production agricole, la gestion de l'eau, la protection des forêts et la lutte contre la dégradation des sols. Ils ont un rôle important à jouer en matière d'évaluation et de surveillance des changements climatiques, et les alertes précoces qu'ils émettent contribuent dans une large mesure à la prévention des catastrophes naturelles.

«Plus que jamais, les Services météorologiques africains doivent être considérés comme des acteurs majeurs du développement», a déclaré Michel Jarraud, Secrétaire général de l'OMM. «Aussi la Conférence portera-t-elle sur le rôle de nos Membres en Afrique et le soutien à apporter aux dirigeants africains en vue d'atténuer les effets néfastes du temps et du climat et de s'y adapter. La sécurité et le bien-être des Africains en dépendent».

La Conférence ministérielle proprement dite, qui se tiendra les 15 et 16 avril, sera précédée,
du 12 au 14 avril, d'un segment expert préparatoire durant lequel des experts invités examineront, sur huit séances, les défis auxquels sont confrontés les SMHN d'Afrique. La Conférence des ministres responsables de la météorologie en Afrique fait suite à la décision d'instaurer un cadre mondial pour les services climatologiques, prise lors de la troisième Conférence mondiale sur le climat (CMC-3).

Pour en savoir plus, il convient de consulter le site http://www.wmo.int/pages/africaconf

 

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

**********

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact à l'OMM avec:

Mme Carine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques, Tél.:+41(0)22 730 83 15; mobile: +41 794 06 47 30; courriel: cpa@wmo.int

Mme Marie Heuzé, Conseiller spéciale (tél.: +41(0)22.730.84.78; courriel:mheuze@wmo.int) ou

Mme Gaëlle Sévenier, attachée de presse, Tél.:+41(0)22 730 84 17; fax: +41(0)22 730 80 27; courriel:  gsevenier@wmo.int

Site Web: http://www.wmo.int

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité