world map
Presse & médias
 

Nouvelles

le 22 juillet 2014

 

Adoption d'une politique d'échange de données et d'informations hydrologiques et météorologiques dans le bassin de la Save

Dans le cadre de la 35e session de la Commission internationale du bassin de la Save (ISRBC), les représentants des services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) des pays du bassin de la Save (Slovénie, Croatie, Bosnie Herzégovine, Monténégro et Serbie) se se rencontrés à Ljubljana (Slovénie) pour signer un accord portant sur la Politique d'échange de données et d'informations hydrologiques et météorologiques dans le bassin de la Save (Policy on the Exchange of Hydrological and Meteorological Data and Information in the Sava River Basin).

La conclusion de cet accord constitue la dernière étape du processus engagé par les SMHN et lancé en 2013 dans le cadre du projet IPA/2012/290552 «Renforcement de la capacité de résistance aux catastrophes dans les Balkans occidentaux et en Turquie» (mis en œuvre par l'OMM et l'UNISDR avec un financement de l'UE). Ce projet identifie l'amélioration de la collecte et de l'échange de données entre les pays du bassin de la Save comme la cible principale et préconise de l’atteindre par l'examen des pratiques existantes et le développement de procédures optimisées.

Lors de la première réunion des représentants des pays qui s'est tenue à Zagreb les 6 et 7 juin 2013, les participants ont convenu d'une série de mesures pour parvenir aux résultats escomptés:

  • élaboration d'une politique d'échange de données pour le bassin de la Save,
  • amélioration du système d'échange de données existant,
  • coordination et harmonisation des mesures aux stations frontalières,
  • mise à jour des modèles hydrologiques et hydrauliques existants.

Plus particulièrement, l’élaboration d'une politique d'échange de données a été perçue comme un instrument nécessaire pour promouvoir la mise en œuvre de l'article 4 de l'Accord-cadre relatif au bassin de la Save (FASRB), et pour réunir en un cadre commun et cohérent les dispositions sur l'échange de données et d'informations déjà existantes dans divers accords bilatéraux.

Par ailleurs, l'adoption d'une telle politique est l'occasion de donner suite aux dispositions des résolutions 25 (Cg-XIII) et 40 (Cg-XII) sur l'échange international de données et d'informations hydrologiques et météorologiques à l’aide d’un instrument opérationnel.

La Commission internationale du bassin de la Save et ses États membres coopèrent étroitement avec l'OMM à la rédaction de ce document, avec le soutien d'un consultant international, H. Dixon, du Centre d'écologie et d'hydrologie du Royaume-Uni et membre du groupe de travail des questions relatives au climat et à l'hydrologie relevant du Conseil régional VI de l'OMM. Pendant le processus de rédaction, la Politique a été examinée par le Groupe d'experts pour les questions hydrologiques et météorologiques ainsi que par tous les groupes d'experts permanents du ISRBC.

Cette Politique fournit les principes techniques et conceptuels inspirés par les résolutions 25 (Cg-XIII) et 40 (Cg-XII) de l'OMM, nécessaires pour promouvoir l'échange de données et l'interopérabilité au sein du bassin de la Save et garantir la liberté d'accès et de diffusion des données et informations à des fins de gestion hydrologique transfrontalière durable dans le bassin.

Tout en reconnaissant que, dans certains cas, la disponibilité et l'échange de données peuvent être restreints par la portée actuelle des programmes de surveillance ou par les réglementations nationales en vigueur, la Politique fournit la liste des stations dont les données sont mise à disposition par les signataires ainsi que la liste des paramètres mesurés à échanger et leur résolution temporelle.

A côté des organisations signataires actuelles (SMHN, organismes hydrologiques), la Politique est ouverte à toutes les institutions des pays de la Save, comme les organismes du secteur hydroélectrique, qui entretiennent les programmes de collecte des données hydrologiques et météorologiques. Ce faisant, elle garantit qu'un maximum de producteurs et d'utilisateurs de données puisse bénéficier d'un échange d'informations libre et sans restrictions. A la suite de sa récente signature par l'Agence pour la protection de l'environnement (Serbie), l'Agence du bassin versant de la Save (Bosnie Herzégovine) a confirmé qu'elle n’allait pas tarder à la signer également.

 

Archives

top
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité