Media centre world map
Media centre
   

Nouvelle

10 juin 2013

 

 

Forum sur l'évolution probable du climat dans la corne de l'Afrique pour l’été 2013

Juin à août constitue une saison des pluies importante sur le nord et l'ouest de la frange équatoriale de la corne de l'Afrique. Selon une déclaration publiée par le Forum sur l’évolution probable du climat dans la corne de l’Afrique, la prévision climatique consensuelle régionale indique une probabilité accrue de précipitations inférieures à la normale ou proches de la normale sur la majeure partie de la région pour la saison à venir. Elle fait état d’une probabilité accrue de précipitations proches de la normale à supérieures à la normale sur les régions centrales de la zone nord ainsi que sur les côtes et les extrémités occidentales de la frange équatoriale.

Parmi les facteurs susceptibles d’influencer le climat régional de juin à août 2013, on compte notamment les températures à la surface de l'eau, en particulier au-dessus des océans Atlantique et Indien. Les prévisions d’évolution probable du climat couvrent des échelles de temps saisonnières et des zones relativement étendues. Les services météorologiques nationaux réduisent les échelles afin de fournir des prévisions détaillées aux niveaux des pays.

La prévision consensuelle du trente-quatrième Forum sur l’évolution probable du climat dans la région de la corne de l’Afrique, organisé à Addis Abeba, Ethiopie, les 29 et 30 mai, par le Centre de prévision et d'applications climatologiques relevant de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (ICPAC) a publié les perspectives suivantes pour la pluviosité de juin à août 2013:

Zones I et V: Climatologie. Il ne s’agit pas de la grande saison des pluies dans la plupart de ces régions.

Zones II, VI et VIII: probabilité accrue de précipitations proches de la normale à supérieures à la normale.

Zones III, IV et VII: probabilité accrue de précipitations inférieures à la normale à proches de la normale.

L’OMM favorise le développement de prévisions climatologiques saisonnières par le biais des Forums sur l’évolution probable du climat dans de nombreuses régions du monde. Cette démarche s’inscrit dans le Cadre mondial pour les Services climatologiques qui vise à accroître l’accès des décideurs et des collectivités locales à des informations climatologiques adaptées. L’ICPAC met en œuvre une phase de démonstration afin d'être nommé Centre climatologique régional (CCR) de l’OMM.

Macintosh HD:Users:clarenullis:Desktop:Screen shot 2013-06-04 at 4.16.42 PM.png

Figure 1: Prévision consensuelle relative à l'évolution probable du climat dans la corne de l'Afrique

Les chiffres figurant dans les zones indiquent les probabilités de précipitations dans chacune des trois catégories: supérieures à la normale, proches de la normale et inférieures à la normale. Le chiffre du haut indique la probabilité de précipitations susceptibles de se produire dans la catégorie supérieure à la normale, le chiffre du milieu correspond à la catégorie proche de la normale et celui du bas à la catégorie inférieure à la normale. Par exemple, dans la zone II, la probabilité que les précipitations soient supérieures à la normale est de 35 %, contre 45 % pour des précipitations proches de la normale et 20 % pour des précipitations inférieures à la normale.  Il convient de souligner que les frontières entre les régions doivent être considérées comme des zones de transition.

 

 

 

 

 

 

top
Top

line

Related items

Archive


 
© World Meteorological Organization, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Contact us Copyright | Privacy | Scams | Disclaimer |  Guidelines | Procurement | UN System | Accessibility