Nouvelles world map
Presse & médias
 

Nouvelle

23 janvier 2014


Initiatives visant à accroître la résilience côtière

L’Organisation météorologique mondiale est partie prenante de deux consortia multidisciplinaires de projets de recherche visant à accroître la résilience côtière: Preparing for Extreme And Rare events in coastal regions (PEARL), et Resilience-Increasing Strategies for Coasts – toolKIT (RISC-KIT)  

L’Union européenne a lancé les deux projets de recherche dans le cadre du 7e Programme-cadre pour la recherche (FP7), visant à développer les stratégies de gestion des risques et des instruments pour les phénomènes extrêmes d'origine météorologique ou hydrologique et à accroître la résilience des communautés côtières.

Les inondations côtières sont l’un des fléaux naturels les plus dangereux et les plus destructeurs - comme l'a prouvé l'onde de tempête comparable à un tsunami du typhon Haiyan aux Philippines en novembre 2013. L’urbanisation rapide des littoraux associée au changement climatique et à des politiques de gestion des crues inadaptées ne font qu’aggraver les risques.

Il est nécessaire d’améliorer la prévision et les infrastructures d’alerte précoce en faisant appel à la science et aux technologies de pointe pour aider les décideurs et les services d’urgence à concevoir des stratégies de réduction des risques fiables.

Alors que la prévision et la prédétermination sont des éléments clés pour soutenir une gestion des risques intégrée, la capacité organisationnelle de publier des alertes et de s’assurer que les gestionnaires des situations d’urgence et le grand public agisse en conséquence revêt une importance tout aussi grande. Actuellement, il n’existe pas suffisamment d’interactions entre les mesures techniques, le soutien institutionnel ainsi qu’une mobilisation plus large de la société et la sensibilisation des communautés.

Afin de surmonter ces obstacles, le projet PEARL vise à élaborer des stratégies de gestion des risques adaptées aux communautés côtières par une approche pluridisciplinaire intégrant les aspects social et environnemental ainsi que la recherche technique et l’innovation. Ce projet s’inscrit dans la mission du Programme associé de gestion des crues (APFM)) relevant de l’OMM et du Partenariat mondial pour l’eau qui prend part à PEARL au titre de son objectif plus large consistant à aider les pays à gérer les crues au sein du cadre global de la gestion intégrée des ressources en eau.

Véritable plate-forme d’échange d’informations et de connaissances sur la gestion des crues, le Programme associé de gestion des crues sera responsable des travaux de diffusion et de communication de manière à garantir la visibilité du projet. Il fournira également des exemples de meilleures pratiques en matière de gestion des crues mises à disposition par le réseau du projet PEARL.

Le projet PEARL est programmé pour quatre ans. Il est mis en œuvre par un consortium de 24 partenaires sous la direction de l’Institut UNESCO-IHE pour l’éducation relative à l’eau. Le projet va réaliser 7 études de cas en Europe et 5 en dehors de l’UE (2 études de cas dans les Caraïbes et 3 en Asie) afin d’élaborer un cadre de réduction des risques global permettant d'établir une évaluation des risques liés à des facteurs multiples, des processus de risques en cascade et de renforcer la gouvernance en matière de risque en octroyant un rôle actif aux principaux acteurs.

RISC-KIT

L’OMM participe également au RISC-KIT, un projet coordonné par le Deltares (Pays-Bas), qui est consacré aux phénomènes hydro-météorologiques rares et à fort impact.  Jusqu’en 2017, 18 partenaires (de 10 pays et de 2 organisations internationales, dont l’MM) produiront des méthodes, des outils et des approches de gestion prêts à l’emploi visant à réduire les risques et à accroître la résilience par l'élaboration d'un RISC-KIT en open-source et en freeware qui comprendra:

  • un cadre d’évaluation des risques côtiers (CRAF) à même d’identifier rapidement les zones à risque côtier à une échelle régionale et selon une approche multidanger;
  • des systèmes d’alerte rapide et des services d’aide à la décision (EWS/DSS) à haute résolution;
  • un guide de gestion basé en ligne proposant des mesures de réduction des risques de catastrophes innovantes, efficientes et reposant sur les écosystèmes;
  • une base de données des risques côtiers contenant des données socio-économiques et physiques présentes et historiques.

Ces instruments permettront aux responsables des zones côtières, aux décideurs et à toutes les parties prenantes d’identifier les zones à risque, de produire des prévisions et des alertes rapides, d’évaluer les incidences des changements d’origine climatique, socio-économique et culturelle sur les risques côtiers et d’opter pour les meilleures mesures de prévention, d’atténuation et de préparation concernant leurs littoraux.

Dans le cadre du RISC-KIT, l’OMM collabore avec d’autres partenaires à une étude de cas (île Sandwip, Bangladesh) afin de prouver l'applicabilité du CRAF à des environnements non-européens, ce qui élargirait la collection de données hydro-météorologiques.  Le RISC-KIT sera mis en œuvre en étroite coordination avec le sous-projet national pour le Bangladesh du Projet de démonstration de l’OMM concernant la prévision des inondations côtières.

 

Archives

top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité