Nouvelles world map
Presse & Médias > Nouvelles
 

Archives nouvelles

28 février 2011
 

Le Service météorologique national du Gabon a lancé un nouveau site Web
(état au 28 février)

Gabon Meteo Website

Le Service météorologique national du Gabon a lancé un nouveau site Web, Météo Gabon, à l’adresse www.meteogabon.maswurong.com.

Le site, rédigé en français, propose des prévisions officielles pour la capitale et les différentes provinces, ainsi que des cartes, des photographies et des informations d’ordre général sur l’agrométéorologie, la géographie et l’hydrologie du pays. Son contenu s’enrichit sans cesse, et il est prévu d’y ajouter prochainement des informations climatologiques.

L’OMM et le Mexique signent un accord de coopération renforcée
(état au 25 février)

  Mexico-WMO
   

Le Secrétaire général de l’OMM, M. Michel Jarraud, et le Représentant permanent du Mexique, M. Adrián Vázquez, ont signé ce jour un accord qui contribuera au bon déroulement d’un projet visant à moderniser le Service météorologique national du Mexique.

Il s’agit de répondre à la demande d’informations, de produits et de services météorologiques et climatologiques de grande qualité émanant d’un grand nombre d’institutions publiques et privées. Cette initiative s’inscrit dans un plan décennal de développement stratégique que le Service météorologique national du Mexique a lancé en 2010.

L’accord a été signé au siège de l’OMM, à Genève. Il a aussi été signé au Mexique par M. Jose Luis Luege, Directeur général de la Commission nationale de l’eau.

Le cyclone tropical sévère YASI dans la mer de Corail
(état au 1er février)

  map
   

Le cyclone tropical sévère YASI s’est formé dans la mer de Corail et se situait aujourd’hui, 1er février, à env. 14.4S, 154.9E à 06h00 UTC, soit à quelque 1000 km  à l’est-nord-est de Cairns et de Townsville, dans le nord-est de l’Australie. Il se déplace vers l’ouest-sud-ouest à 34 km/heure avec une intensité qui le classe actuellement en catégorie 3. Ce système devrait s’intensifier au cours des prochaines 24 heures et poursuivre sa trajectoire ouest-sud-ouest.

Pour obtenir davantage d’informations sur les phénomènes météorologiques violents et les bulletins de préparation aux catastrophes correspondantes, veuillez vous référer au site web du Centre d’information sur les phénomènes météorologiques violents de l’OMM, et/ou consulter les Services météorologiques nationaux de la région (via la page d’accueil de l’OMM), et notamment le Service météorologique australien.

 

2010 est l’une des années les plus chaudes jamais observées
(état au 20 janvier)

L’année 2010 est l’une des années les plus chaudes jamais observées, avec 2005 et 1998. Les données recueillies par l’OMM ne montrent aucune différence statistiquement significative entre les températures moyennes relevées durant ces trois années.

En 2010, la température moyenne à l’échelle du globe s’est révélée supérieure de 0,53 °C (0,95 °F) à la moyenne pour la période 1961-1990. Cette valeur est supérieure de 0,01 °C (0,02 °F) et de 0,03 °C (0,05 °F) à la température nominale en 2005 et 1998, respectivement. L’écart entre les valeurs relatives à ces trois années est inférieur à la marge d’incertitude (± 0,09 °C ou ± 0,16 °F) pour la comparaison des données.

Ces statistiques sont fondées sur les jeux de données tenus à jour par l’Unité de recherche sur le climat et le Centre Hadley du Met Office du Royaume-Uni, le Centre national de données climatologiques des États-Unis (NCDC) et l’Administration américaine pour l'aéronautique et l'espace (NASA).

En décembre 2010, l’étendue des glaces de mer dans l’Arctique a été la plus faible jamais enregistrée, avec une superficie moyenne mensuelle de 12 millions de kilomètres carrés, soit 1,35 million de kilomètres carrés de moins que la moyenne en décembre pour la période 1979-2000. Cela fait suite à la troisième étendue minimale des glaces la plus faible enregistrée en septembre.

«Les données pour 2010 confirment la nette tendance au réchauffement à long terme de la planète» a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, M. Michel Jarraud. «Les dix années les plus chaudes jamais observées sont toutes postérieures à 1997.»

Communiqué de presse

 

top
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité