Media centre world map
Media centre
   

Nouvelle

3 juillet 2013

 

 

L’OMM et la FICR signent un accord pour renforcer leur coopération dans la réduction des risques climatologiques

En réponse aux préoccupations que suscite l’accroissement de la fréquence, de l’intensité et des coûts des catastrophes liées aux événements météorologiques et climatologiques violents, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-rouge (FICR) ont signé un protocole d’accord visant à renforcer leur collaboration en matière de réduction des risques d’origine climatique.

Le Secrétaire général de l’OMM, Michel Jarraud, et le Secrétaire général de la FICR, Bekele Geleta, ont signé l’accord aujourd’hui à Genève, en marge de la première réunion du Conseil intergouvernemental des services climatologiques. Le Conseil supervise la mise en œuvre du Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC), un partenariat international réunissant des gouvernements et des organisations prestataires et utilisateurs de services climatologiques pour combattre la variabilité du climat et le changement climatique.

Cet accord traduit l’importance de rendre les informations et prévisions climatologiques scientifiques accessibles et compréhensibles pour les communautés et les acteurs locaux afin de réduire les risques de catastrophes d’origine climatique.

«Les 187 Sociétés nationales membres de la FICR travaillent en étroite collaboration avec de nombreuses communautés parmi les plus vulnérables du monde,» a déclaré M. Jarraud. «Le partenariat OMM-FICR continuera à jouer un rôle essentiel pour permettre à ces communautés de faire face aux catastrophes et aux risques d’origine climatique.»

L’OMM et la FICR collaborent depuis plusieurs dizaines d’années, notamment en matière de réduction des risques de catastrophes. L’accord énonce l’intention des deux organisations de consolider leur coopération en matière de réduction des risques de catastrophes, notamment par des activités conjointes de renforcement des capacités et de promotion de l’éducation et de la sensibilisation du public.

Selon M. Geleta, ce partenariat tracera la voie à suivre par la Croix rouge et le Croissant rouge pour améliorer les services fournis aux communautés les plus exposées aux catastrophes d’origine climatique. Avec leur vaste réseau de volontaires, les Sociétés nationales de la Croix rouge et du Croissant rouge bénéficient d’une position clé pour aider les communautés à anticiper les catastrophes, à se prémunir ainsi qu'à réagir et, ce faisant, à réduire les risques liés à la variabilité du climat et au changement climatique.

«Si des progrès ont été réalisés dans l’établissement de systèmes d’alerte précoce performants, nous ne devons pas moins continuer ensemble à les développer et à les améliorer si nous voulons que nos interventions soient efficaces et adaptées aux nouveaux besoins,» a-t-il poursuivi.

«L’éducation et la sensibilisation du public à l’approche de l’alerte précoce à l’action précoce renforcera également la résilience des communautés et donnera aux personnes vulnérables les moyens et les connaissances dont elles ont besoin pour améliorer - voire sauver - leurs propres vies. L’information doit être accessible et intelligible pour l’utilisateur final,» a ajouté M. Geleta.

La FICR a également rendu hommage au rôle moteur de l’OMM dans l’instauration du Cadre mondial pour les services climatologiques et s’est engagée à continuer à travailler en étroite collaboration avec l’OMM et d’autres partenaires afin de concrétiser la volonté politique par des actes.

Les missions de l’OMM et de la FICR sont totalement complémentaires. L’OMM est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité sur les questions relatives à l’atmosphère terrestre, à ses interactions avec les océans et à son influence sur le climat et la répartition des ressources en eau. La FICR est le plus vaste réseau humanitaire du monde; elle dispense son aide à 150 millions de personnes chaque année au travers de ses 187 Sociétés membres nationales.

 

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez vous rendre sur www.GFCS-climate.org, www.wmo.int ou www.ifrc.org

 

 

 

 

 

 

top
Top

line

Related items

Archive


 
© World Meteorological Organization, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Contact us Copyright | Privacy | Scams | Disclaimer |  Guidelines | Procurement | UN System | Accessibility