Media centre world map
Media centre
   

Nouvelle

19 April 2013

 

Renforcement du système d’information de l’OMM

Deux nouveaux centres mondiaux du Système d’information (CMSI) sont entrés en service sous l’égide du Système d’information de l’Organisation météorologique mondiale qui vise à améliorer et à étendre les échanges actuels de données sur le temps, le climat et l’eau.

Les centres mondiaux du Système d’information de Séoul (République de Corée) et de Melbourne (Australie) sont devenus opérationnels respectivement le 29 mars et le 16 avril 2013. Ils viennent rejoindre Beijing (Chine), Exeter (RU), Offenbach (Allemagne), Tokyo (Japon), et Toulouse (France), qui sont opérationnels depuis 2012.

Le Système d’information de l’OMM facilite la recherche et l’utilisation des observations et produits météorologiques ainsi que leur échange avec un large éventail de partenaires, comme la communauté des chercheurs et celle des spécialistes de la réduction des risques de catastrophes. Recevoir, transmettre et traiter les informations sur le temps, le climat et l’environnement est crucial pour le développement économique durable.

Le Système d’information de l’OMM permettra en outre aux utilisateurs qui ne font pas partie de la communauté météorologique d’avoir, pour la première fois, libre accès à ces informations. Cela importe d’autant plus que l’OMM s’emploie actuellement, avec le concours d’autres organismes des Nations Unies et de partenaires internationaux, à mettre en place le Cadre mondial pour les services climatologiques, qui vise à fournir des services climatologiques de base à toutes les parties intéressées des secteurs de la sécurité alimentaire, de la gestion des ressources en eau, de la réduction des risques de catastrophes et de la santé.

Le Système d’information de l’OMM Ce système se fonde sur le succès indiscutable du Système mondial de télécommunications de la Veille météorologique mondiale de l’OMM, qui célèbre actuellement son cinquantième anniversaire. Le Système mondial de télécommunications a été la pierre angulaire de l’échange d’informations météorologiques et assure chaque jour la diffusion de données d’observation et de prévisions météorologiques, d’avis de cyclones tropicaux et d’alertes aux tsunamis – pour ne citer que ces quelques
applications.

Les centres relevant du Système d’information de l’OMM sont classés dans l’un
des trois types de centres de données suivants:

• Les centres nationaux, qui recueillent et diffusent des données à l’échelon national. Ils élaborent des produits d’analyse et de prévision et proposent des services tels que l’archivage des informations climatologiques nationales. Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux coordonnent ou autorisent l’utilisation du SIO par les utilisateurs
nationaux.

• Les centres de production ou de collecte de données, qui sont analogues aux centres nationaux, mais se spécialisent dans la collecte et/ou la production thématique, régionale ou mondiale de jeux de données, de produits de prévision et d’informations traitées ou à valeur ajoutée et/ou dans la fourniture de services d’archivage.

•Les centres mondiaux du système d’information, qui sont reliés entre eux par un réseau privé à haute vitesse. Ils échangent rapidement les informations destinées à une diffusion régulière à l’échelle du globe que leur transmettent les centres nationaux et les centres de production ou de collecte de données se trouvant dans leurs zones de responsabilité
respectives. Ils servent aussi de centres de distribution dans ces mêmes zones. De plus, grâce à des portails unifiés et à des catalogues très complets de métadonnées, les centres mondiaux du Système d’information constituent des points d’accès et des catalogues complets de métadonnées pour toute demande concernant des données échangées
par le biais du SIO.

Atelier du Pacifique Sud-Ouest.

Un atelier pour les membres du Conseil régional du Pacifique Sud-Ouest se tiendra du 29 avril au 3 mai 2013. Il a pour but d’aider les Services météorologiques et hydrologiques nationaux de la région à renforcer leurs capacités en vue de contribuer au Service d’information de l’OMM. L’atelier examinera également comment échanger des données et produits météorologiques issus de l’observation et de la prévision en utilisant les formats d’échange standard de l’OMM.

Cette manifestation est parrainée par le Programme de liaison du secteur public (PSLP) pour les pays insulaires du Pacifique, relevant de l’Agence australienne pour le développement international (AusAID), avec la contribution de l’OMM et du Service météorologique australien.

L’atelier de Melbourne préparera les pays partenaires à l’adoption de meilleures pratiques pour le libre échange international de produits et d’informations météorologiques et climatologiques à travers un service d’information mieux intégré, à l'aide du SIO qui se fonde sur le succès du Système mondial de télécommunications de l’OMM.

Davantage d’informations

 

 

 

 

 

 

top
Top

line

Related items

Archive


 
© World Meteorological Organization, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Contact us Copyright | Privacy | Scams | Disclaimer |  Guidelines | Procurement | UN System | Accessibility