Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 877

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

UNE REUNION DE PORTEE MONDIALE DONNE LIEU A L'ELABORATION D'UNE STRATEGIE POUR L'AMELIORATION DES INFORMATIONS ET SERVICES CLIMATOLOGIQUES

Genève, le 1er mars 2010 (OMM) – Plus de 150 personnes représentant 88pays et trois organisations internationales ont assisté à la quinzième session de la Commission de climatologie (CCl) de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), qui s’est tenue à Antalya (Turquie) du 19 au 24 février 2010, et sont convenues à cette occasion d’une stratégie future pour la fourniture d’informations et de services climatologiques améliorés. Dans de nombreuses régions du globe, le temps et le climat comptent parmi les principaux facteurs de risque et d’incertitude pour un large éventail de secteurs socio-économiques. Les décideurs de ces secteurs ont besoin d’informations appropriées pour prendre des mesures pertinentes en matière de planification, d’interventions, de gestion des risques et d’adaptation à l’évolution et à la variabilité du climat à des échelles de temps très diverses. Des informations et connaissances climatologiques plus fiables et plus accessibles ainsi que la possibilité de disposer et de faire usage des outils et produits connexes, qui sont des objectifs affichés du Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC), devraient permettre de mieux répondre à leurs besoins.

La Commission de climatologie a souligné l’importance des données d’observation climatologiques et des processus mis en œuvre pour leur collecte, leur élaboration, leur préservation et leur échange entre Membres, aux fins d’évaluation et de prévision du climat et d’applications sectorielles. Elle a reconnu que les jeux de données climatologiques recueillies à l’échelle mondiale revêtaient une importance cruciale pour la détection et la surveillance des changements climatiques et la diffusion des informations correspondantes ainsi que pour la caractérisation de la variabilité du climat. Elle a approuvé la poursuite et l’intensification envisagée des efforts déployés de concert au niveau international en vue de procéder à une analyse complète et rigoureuse de ces données, sous l’égide de l’OMM.

Des progrès substantiels ont été accomplis en ce qui concerne la surveillance du système climatique, et notamment la coordination internationale des travaux relatifs à la détection des changements climatiques et aux indices connexes, ce qui a contribué à améliorer notre compréhension des extrêmes climatiques et des indices de changement climatique à l’échelle du globe. La Commission a donc décidé de renforcer la surveillance du climat au niveau mondial, en particulier grâce à la mise en place de systèmes de veille climatique dans ses pays Membres.

La Commission est convenue d’appuyer l’élaboration et la mise en œuvre de mécanismes institutionnels permettant de produire, d’échanger et de diffuser des informations climatologiques de qualité aux niveaux mondial, régional et national sur une base opérationnelle. Notant que les Services météorologiques et hydrologiques nationaux constituent les sources les plus probables d’informations climatologiques fiables au niveau national, elle a décidé de mettre particulièrement l’accent sur le développement des services climatologiques au plan national, en tenant dûment compte des capacités et priorités des divers pays.

Consciente du fait que les connaissances relatives au climat ainsi que l’accès aux informations et produits climatologiques et leur usage sont essentiels pour l’adaptation au changement climatique et la gestion des risques, la Commission est également convenue d’élaborer des indices, des méthodes et outils et des éléments d’orientation sectoriels susceptibles de favoriser les applications climatologiques dans les principaux secteurs socio-économiques concernés. Les experts présents se sont aussi prononcés en faveur de l’élaboration d’une stratégie cohérente de renforcement des capacités en matière de services climatologiques, fondée sur l’enseignement, la formation, la modernisation des infrastructures et l’amélioration des moyens de mieux faire connaître la science du climat et les services climatologiques aux utilisateurs et au grand public.

En décembre 2008, le Conseil de coordination des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies a lancé l’initiative «Unis dans l’action», destinée à coordonner et à harmoniser les activités relatives au climat menées au sein du système des Nations Unies. Dans le cadre de cette initiative, l’OMM et l’UNESCO se sont vues confier un rôle de chef de file dans la création de la «base de connaissances climatologiques». Notant que l’OMM réunit les capacités d’un réseau international de scientifiques et d’autres spécialistes en matière d’établissement de normes et de partage des connaissances, la Commission a insisté sur la nécessité de promouvoir cette base de connaissances.

Pour plus d’informations:

Communiqué de presse de l’OMM sur la CCl:
http://www.wmo.int/pages/mediacentre/press_releases/pr_876_fr.html

Cadre mondial pour les services climatologiques:
http://www.wmo.int/pages/gfcs/documents/WCC-3_Brief_note_91471_fr.pdf

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

**********

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact à l'OMM avec:

Mme Carine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques, Tél.:+41(0)22 730 83 15; mobile: +41 794 06 47 30; courriel: cpa@wmo.int

Mme Gaëlle Sévenier, attachée de presse, Tél.:+41(0)22 730 84 17; fax: +41(0)22 730 80 27; courriel:  gsevenier@wmo.int

Site Web: http://www.wmo.int

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité