Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 880

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

L'OMM CELEBRE 60 ANS D'EXISTENCE AU SERVICE DE NOTRE SECURITE

Genève, le 23 mars 2010 – «L’Organisation météorologique mondiale: 60 ans au service de votre sécurité et de votre bien-être», tel est le thème de la Journée météorologique mondiale célébrée ce jour par les Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) des 189 pays et territoires Membres de l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

«Notre capacité accrue de prévoir le temps et le climat a sauvé des millions de vies», a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, M.Michel Jarraud. «Dans les prochaines décennies, les observations et les prévisions effectuées ainsi que les services fournis sous les auspices de l'OMM constitueront un moyen essentiel d’assurer la sécurité alimentaire et l’adaptation aux changements climatiques et de contribuer à un développement durable.»

À toute heure, l’OMM facilite la diffusion et l’échange en temps quasi réel d’informations normalisées émanant de 189 Services météorologiques et hydrologiques nationaux et de 35centres météorologiques régionaux spécialisés répartis dans le monde entier. Les données sont recueillies par quelque 10000 stations terrestres, 3000 aéronefs, 1000 stations aérologiques, plus d’un millier de navires, 16satellites météorologiques et environnementaux opérationnels et une cinquantaine de satellites de recherche. Le Système mondial intégré d’observation de l’OMM relie ces réseaux d’observation à l’aide du Système d’information de l’OMM, aux fins d’échange, de gestion et de traitement des données.

Les dangers naturels menacent gravement notre sécurité. L’OMM s’est donc efforcée de mettre au point des systèmes opérationnels d’alerte rapide et de prendre des mesures de prévention efficaces, qui ont contribué à réduire considérablement les pertes en vies humaines imputables à ces phénomènes. Grâce à la surveillance et au contrôle de la qualité des eaux de surface et souterraines, l’Organisation a été en mesure de diffuser des messages d’alerte fiables en cas de raréfaction des ressources en eau, compte tenu en particulier de l’accroissement de la pression démographique et de la pollution des eaux. De plus, la gestion intégrée des ressources en eau qu’elle propose indique la voie à suivre pour optimiser l’exploitation des réserves d’eau douce limitées de notre planète.

D’après les chiffres communiqués par le Centre de recherche sur l'épidémiologie des désastres (CRED), les 7558 catastrophes d'origine météorologique, hydrologique et climatique dénombrées à l'échelle planétaire entre 1980 et 2007 ont représenté 90% du nombre total des catastrophes, 72% du nombre total des victimes (1,3 millions) et 78% des pertes économiques totales (12 billions de dollars des États-Unis).

Nos sociétés ont grandement bénéficié de la très nette amélioration de notre capacité de prévision du temps: alors que, dans les années 50, on ne pouvait prévoir le temps plus de 24 à 36heures à l’avance, on dispose aujourd’hui de prévisions à sept jours d’une qualité comparable. Cela n’aurait pas été possible sans la coordination assurée par l’OMM sur le plan international dans les domaines de l’observation, de la recherche, de l’analyse et de la modélisation, coordination qui a aussi permis d’obtenir des prévisions climatiques à plus longue échéance, désormais sur plusieurs saisons.

Il y a 60 ans, l’OMM a été fondée pour favoriser la coopération internationale dans les domaines du temps, du climat, de l’eau et des sciences connexes. La Journée météorologique mondiale commémore l’entrée en vigueur en 1950 de la Convention portant création de l’OMM en tant qu’organisation intergouvernementale, qui a succédé à l’Organisation météorologique internationale (OMI) non gouvernementale créée en 1873. L’OMM est devenue une institution spécialisée du système des Nations Unies en 1951.

Au nombre des grandes réussites de ces dernières décennies figurent les alertes lancées en temps voulu pour ce qui concerne l’appauvrissement de la couche d’ozone stratosphérique protectrice et les conséquences possibles du changement climatique d’origine anthropique. L’impulsion donnée a mis en branle des processus qui ont débouché sur la Convention de Vienne sur la protection de la couche d'ozone et le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone (1987), la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et le Protocole de Kyoto (1997) qui fixe des objectifs pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre ainsi que la création en 1988 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), en partenariat avec le PNUE. L’OMM s’est en outre associée avec le Conseil international pour la science (CIUS) pour lancer l’Année géophysique internationale 1957/58 et, plus récemment, l’Année polaire internationale 2007/08, qui donne encore des résultats scientifiques exceptionnels.

Dans le cadre des conférences mondiales sur le climat qu’elle a successivement organisées, l’OMM est passée des observations et de la recherche à l’approfondissement de la compréhension des enjeux climatiques liés à la prestation de services adaptés aux différents secteurs concernés, en vue de faciliter le processus de décision. En 2009, les participants à la troisième Conférence mondiale sur le climat ont décidé d’instaurer un Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC) permettant de fournir des services climatologiques sectoriels adaptés aux besoins nationaux, régionaux et mondiaux. Les travaux de mise au point de ce cadre ont déjà débuté, et un rapport devrait être établi d’ici mai 2011.

Le message du Secrétaire général de l’OMM, M.Michel Jarraud, une brochure sur le thème «60ans au service de votre sécurité et de votre bien-être» et le programme de la cérémonie de célébration de la Journée météorologique mondiale au siège de l’OMM sont accessibles en ligne à l'adresse http://www.wmo.int/wmd/index_fr.html.

Invitation aux journalistes

Vous êtes cordialement invités à la cérémonie organisée à l’occasion de la Journée météorologique mondiale 2010, qui aura lieu le mardi 23 mars, de 15h30 à 16h30, au siège de l’OMM à Genève. L’orateur invité, M.Osvaldo F.Canziani, ancien coprésident du Groupe de travailII du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), fera un exposé sur le thème «L’Organisation météorologique mondiale dans un monde en pleine évolution». En tant qu’invité d’honneur, M.Walter R.Stahel, Vice-Secrétaire général de l’International Association for the Study of Insurance Economics, évoquera quant à lui la prévention des incidences des phénomènes météorologiques extrêmes. Après la cérémonie aura lieu l’inauguration d’une exposition de peintures de Rémi Benyamin, inspirées par l’imagerie satellite.

Vous êtes aussi cordialement invités à une réception qui sera donnée par l’OMM, de 17 à 18heures, au restaurant «L'Attique».

Les journalistes qui désirent participer à la cérémonie, mais qui ne sont pas accrédités auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, sont priés de prendre contact avec Mme Gaëlle Sévenier, attachée de presse à l’OMM.

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

**********

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact à l'OMM avec:

Mme Carine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques, Tél.:+41(0)22 730 83 15; mobile: +41 794 06 47 30; courriel: cpa@wmo.int

Mme Gaëlle Sévenier, attachée de presse, Tél.:+41(0)22 730 84 17; fax: +41(0)22 730 80 27; courriel:  gsevenier@wmo.int

Site Web: http://www.wmo.int

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité