Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 886

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

Le Conseil exécutif de l’OMM mettra l’accent sur les services relatifs au climat, à l’eau et au temps (Genève, 8-18juin 2010)

Genève, le 8 juin 2010 (OMM) – Le Conseil exécutif de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) tient sa réunion annuelle à Genève (Suisse), du 8 au 18 juin, pour évaluer les progrès accomplis en matière de prestation de services essentiels dans les domaines du temps, de l’eau et du climat et pour optimiser les programmes de l’Organisation dans un monde en pleine évolution.

Le Conseil exécutif se penchera sur une série de programmes et de sujets pour faire le point sur les activités de l’OMM et renforcer en particulier les capacités des Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) de ses 189 Membres, afin qu’ils puissent fournir des évaluations et des services essentiels dans les domaines du temps, du climat et de l'eau. Le Conseil est présidé par M. Alexandre Bedritskiy, Président de l'OMM.

Les progrès enregistrés dans la mise en place d’un Cadre mondial pour les services climatologiques, comme en a décidé la troisième Conférence mondiale sur le climat (CMC-3), figurent en bonne place sur l'ordre du jour du Conseil. Une Équipe spéciale de haut niveau, constituée pour formuler des avis sur le contenu et la forme de ce cadre, s’est déjà réunie à deux reprises. M. Jan Egeland, coprésident de l’Équipe spéciale, informera le Conseil exécutif de l’action menée jusqu’ici pour établir un cadre qui réponde aux besoins urgents de la société en informations et services climatologiques faciles d’emploi (www.wmo.int/hlt-gfcs).

Le Conseil exécutif examinera aussi les conclusions et les suites de la première Conférence des ministres responsables de la météorologie en Afrique, qui s’est tenue en avril dernier à Nairobi (Kenya) (www.wmo.int/pages/africaconf).

Amélioration des systèmes d’alerte précoce

Un autre point important de l’ordre du jour a trait aux progrès accomplis pour atténuer les effets des aléas naturels sur les personnes et les moyens de subsistance. À cet égard, le Conseil exécutif passera en revue les «meilleures pratiques» ainsi que les derniers développements concernant les systèmes d’alerte précoce multidangers.

L’emploi de modèles de prévision modernes afin de repousser l’échéance des alertes précoces de un à deux jours pour la prévision de certains phénomènes météorologiques à fort impact représente une grande avancée. Ce «système interactif mondial de prévision» combine de multiples prévisions du même événement, ce qui permet d’améliorer la fiabilité des messages et le délai d’alerte. Un système fondé sur le Web, accessible en temps réel aux chercheurs et scientifiques intéressés, a été mis en place.

Des initiatives seront également prises pour améliorer la prévision des crues et renforcer les capacités des pays en développement dans ce domaine. Le Conseil exécutif devrait adopter une recommandation concernant l’indice de précipitations normalisé, que l’ensemble des experts considèrent comme un élément essentiel en vue de la diffusion d’alertes précoces à la sécheresse. Il s’intéressera également à la mise au point d’un Service mondial d’information et d’avis relatifs à la météorologie maritime et à l’océanographie et devrait approuver la poursuite de la mise en œuvre du Système d’annonce et d’évaluation des tempêtes de sable et de poussière.

Attention particulière accordée aux Services météorologiques nationaux d’Haïti

Après le tremblement de terre qui a dévasté le pays le 12 janvier 2010, l’OMM a collaboré avec Haïti et divers pays partenaires pour assurer la diffusion d’informations météorologiques et hydrologiques pendant la saison des pluies et celle des ouragans et favoriser le développement à plus long terme des Services météorologiques haïtiens. Le rétablissement d’un niveau minimal de services météorologiques opérationnels pendant la saison des ouragans 2010 est l’un des objectifs essentiels de la version révisée de l’Appel éclair lancé par les Nations Unies et de différents accords de soutien bilatéraux. À cet effet, l’OMM a mené une mission d’évaluation en vue d’élaborer des plans à moyen et long terme pour le rétablissement des Services météorologiques nationaux d’Haïti.

Réponses aux perturbations causées par les cendres volcaniques

À la suite des perturbations sans précédent du trafic aérien causées par l’éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull le 14 avril 2010, l’Organisation de l’aviation civile internationale a établi une Équipe spéciale internationale sur les cendres volcaniques (IVATF), aux travaux de laquelle l’OMM participe. Le Conseil exécutif de l’OMM sera informé des dernières recherches relatives aux systèmes d’alerte aux cendres volcaniques et sera prié d’approuver la création d’un Groupe directeur scientifique pour ces questions.

Surveillance du climat et des changements climatiques

Le Conseil exécutif prendra connaissance des efforts majeurs en matière de modélisation que le Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC) a prévu de déployer et de coordonner dans le cadre de sa contribution au cinquième cycle d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Il devrait aussi appuyer le lancement de l’Expérience coordonnée de réduction d'échelle des prévisions climatologiques au niveau régional (CORDEX) par le PMRC, qui vise à resserrer la coordination entre les efforts de réduction d'échelle au plan régional entrepris dans le monde entier. Il devrait en outre approuver l’accélération du transfert entre les résultats de la recherche sur le climat et les services climatologiques, de manière à répondre aux besoins urgents des systèmes régionaux et nationaux de prévision climatique.

Ces 50dernières années, les observations effectuées depuis l’espace, complétées par les observations en surface, ont joué un rôle capital dans la compréhension des processus météorologiques et l’amélioration des prévisions du temps. Il est maintenant indispensable que nous fassions des progrès comparables dans la compréhension du climat et des processus connexes ainsi qu’en matière de prévision climatique. Comme dans le cas du temps, les observations par satellite, par aéronef et en surface, insitu et par télédétection, joueront un rôle de plus en plus grand dans la surveillance du climat et de sa variabilité. Cependant, pour en assurer le succès, il importe que des améliorations soient apportées dans les domaines suivants: architecture mondiale, planification des mesures d’urgence, assurance de la qualité, accords d’échange des données et coopération et collaboration sur le plan international.

Conférences scientifiques

À l'occasion de cette session annuelle du Conseil exécutif, Mme Eugenia Kalnay (Argentine), lauréate du cinquante-quatrième prix de l'OMI, donnera une conférence sur le thème «L'OMM et ses soixante ans d'activités: concrétisation des desseins visionnaires de l'OMI et de ses pionniers» le jeudi 17 juin dans l’après-midi, au siège de l’OMM (salle A).

Le Conseil exécutif, qui est l'organe exécutif de l’OMM, se réunit tous les ans, applique les décisions du Congrès, coordonne les programmes, veille au bon usage des ressources budgétaires, se prononce sur la suite à donner aux recommandations des conseils régionaux et des commissions techniques et oriente leur programme de travail. Il fournit aussi des renseignements d'ordre technique, des conseils et une assistance dans les domaines d'activité de l'Organisation, étudie toute question intéressant la météorologie internationale et les activités connexes et prend les mesures voulues à cet égard.

Le Conseil exécutif se compose de 37membres, et tous les Membres de l’OMM peuvent y être représentés (http://www.wmo.int/pages/members/index_fr.html).

 

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

**********

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec l’OMM:

MmeCarine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques, (tél.:+41(0)227308315; courriel: cpa@wmo.int)

MmeGaëlle Sévenier, attachée de presse, Bureau de la communication et des relations publiques (tél.:+41(0)227308417; courriel:gsevenier@wmo.int)

Site Web: http://www.wmo.int

 

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité