Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 888

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

Services de prévision et d’alerte opérationnels pour la saison des ouragans
(juin-décembre 2010) en Haïti

Genève, le 18 juin 2010 (OMM) – L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé aujourd’hui que le Centre météorologique national (CMN) d’Haïti venait de créer son site Web - www.meteo-haiti.gouv.ht – pour diffuser informations et alertes à l’intention de tous les intéressés, y compris les organismes des NationsUnies, les ONG, les populations exposées aux catastrophes et les médias.

Après le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010 et qui a causé des pertes considérables en vies humaines et mis à mal toutes les infrastructures, notamment le CMN, les Membres de l’OMM ont uni leurs forces pour remettre sur pied les services météorologiques et contribuer ainsi à prévenir de nouvelles catastrophes pendant la saison des ouragans (juin-décembre 2010). Cette coopération exemplaire entre Membres de l’OMM pourrait servir de modèle pour d’autres situations de ce type.

Grâce à une coalition de pays comprenant le Canada, Cuba, les États-Unis d'Amérique, la France, le Japon, la République dominicaine et le Royaume-Uni, les Services météorologiques d’Haïti, gravement endommagés par le tremblement de terre, sont à nouveau à même de produire et de diffuser des informations météorologiques et des messages d’alerte.

À sa soixante-deuxième session, le Conseil exécutif de l’OMM, qui examinait la question du renforcement des capacités des Membres en matière d’alerte rapide multidanger et de prévention des catastrophes, s’est félicité de la manière dont les Membres ont conjugué leurs efforts pour rétablir, voire renforcer les capacités d’Haïti en matière d’observation et de prévision.

Les autorités nationales, les organismes humanitaires et d’aide au développement et les responsables de la planification des interventions d’urgence et des opérations de relèvement ont impérativement besoin de prévisions météorologiques et d’alertes précoces émanant du Centre météorologique national d’Haïti.

Plus de 90 % des catastrophes qui s’abattent sur ce pays sont causées ou aggravées par les aléas météorologiques, hydrologiques et climatiques dont la fréquence est élevée, notamment les cyclones tropicaux et les ondes de tempête, les crues éclair, les sécheresses, les orages et la foudre ainsi que les glissements de terrain et les coulées de boue qu’exacerbent la déforestation massive et les transformations de l’environnement. Chaque année, Haïti connaît deux saisons des pluies, d’avril à juin, puis d’octobre à novembre, ainsi qu’une saison cyclonique qui débute tôt en juin pour se terminer à la fin de novembre. En 2008, le pays a subi des pertes considérables sous l’assaut de quatre ouragans majeurs: Fay, Gustav, Hanna et Ike. En 2004, les fortes pluies accompagnant la tempête tropicale Jeanne ont provoqué des inondations et des glissements de terrain de grande ampleur.

Rappelons aussi que les années 1998, 1994 et 1963 ont été marquées respectivement par les ouragans George, Gordon et Flora.

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

**********

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec l’OMM:

MmeCarine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques, (tél.:+41(0)227308315; courriel: cpa@wmo.int)

Site Web: http://www.wmo.int

 

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité