Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 891

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

Météorologistes et agriculteurs se réunissent au Brésil
pour clarifier les enjeux liés au temps et au climat

Belo Horizonte/Genève, 7 juillet 2010 (OMM) – Des météorologistes et des exploitants agricoles de différentes régions du globe se réuniront à Belo Horizonte (Brésil), du 12 au 14 juillet 2010, pour mieux cerner les enjeux climatiques liés à l’agriculture et à la production alimentaire. À cette occasion, ils évoqueront les risques que le temps et le climat font peser sur l’agriculture et s’emploieront ainsi à remédier à «la crise qui menace les moyens de subsistance de 450 millions de petits exploitants agricoles dans le monde entier». Les recommandations formulées lors de ce colloque international seront prises en compte par la Commission de météorologie agricole de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), qui tiendra sa quinzième session du 15 au 21 juillet 2010 dans cette même ville.

Des prévisions météorologiques et climatiques diffusées en temps voulu sont essentielles pour faciliter les décisions opérationnelles sur l’exploitation, mais aussi pour s’adapter aux changements climatiques. Les experts de l’OMM proposeront donc des moyens de mettre en œuvre de nouveaux outils plus efficaces pour assurer la diffusion des produits et services météorologiques et climatologiques, spécialement dans les régions où les agriculteurs sont particulièrement vulnérables aux phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes. En concertation avec les agriculteurs, ils se pencheront sur la gestion des risques liés aux changements climatiques en développant des plans stratégiques en vue d’atténuer les conséquences potentielles des changements climatiques pour les exploitants agricoles et feront le point sur la mise en œuvre de stratégies et de régimes d’assurance contre les risques météorologiques pour réduire la vulnérabilité des milieux agricoles aux risques liés au temps et au climat. Les participants au colloque international recommanderont des possibilités d’action appropriées en vue d’améliorer les services météorologiques et climatologiques fournis aux agriculteurs dans différentes régions du globe.

Ce colloque international ainsi que la session de la Commission de météorologie agricole de l’OMM ont lieu à un moment critique pour le monde agricole, puisque la population du globe devrait passer de 6,5 milliards d’habitants actuellement à plus de 8 milliards en 2030 et à plus de 9 milliards d’ici 2050. Pour assurer l’alimentation de cette population toujours plus nombreuse, la production alimentaire mondiale devra augmenter de plus de 50 % d’ici 2030 et de près du double d’ici 2050. Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), un milliard de personnes souffraient de faim chronique en 2009, alors que 31 pays – dont 20 pays africains – doivent faire face à une crise alimentaire aiguë nécessitant une aide d’urgence. De plus, il apparaît que les catastrophes naturelles (inondations, sécheresses, cyclones tropicaux, incendies de forêt, etc.) ont augmenté de fréquence et d’intensité ces dernières années et que cette tendance devrait se poursuivre, ce qui accentuera l’urgence de la situation.

Les informations, prévisions et messages d’alerte précoce diffusés par les Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) sont essentiels pour assurer l’exploitation durable des ressources naturelles, accroître la production agricole et répondre aux besoins de populations en croissance rapide en matière de denrées alimentaires, de fourrage, de fibres et de ressources agroénergétiques renouvelables. Dans de nombreux pays, les SMHN, en partenariat avec des prestataires de services relevant du monde universitaire et du secteur privé, fournissent déjà une vaste gamme de services consultatifs et d’information, notamment dans les domaines suivants: données et produits climatologiques d’archives; prévisions concernant le temps, le climat, la qualité de l’air et les cours d’eau; services d’alerte pour toutes sortes de phénomènes météorologiques, hydrologiques et océanographiques dangereux; projections et scénarios relatifs à l’évolution future du climat due aux activités humaines; et conseils et recherches d’ordre scientifique.

Mais la difficulté réside en ce que, dans les pays en développement en particulier, les exploitants agricoles connaissent mal les services météorologiques et climatologiques dont ils peuvent ou pourraient bénéficier. Le colloque international a notamment pour objet de recueillir l’avis d’agriculteurs de différentes régions du globe sur la façon dont les services météorologiques et climatologiques actuels les aident à faire face aux divers risques liés au temps et au climat et à améliorer leur productivité. Les projections concernant l'évolution et la variabilité du climat ont d’ailleurs suscité une prise de conscience de l’urgence d’une collaboration plus étroite entre le monde agricole et les SMHN.

L’OMM, l'Instituto Nacional de Meteorologia (INMET) du Brésil, l’Université fédérale de Viçosa, le Secretaria de Estado de Agricultura, Pecuária e Abastecimento de l’État du Minas Gerais, le Secretaria de Ciência, Tecnologia e Ensino Superior de l’État du Minas Gerais, la FUNDAG, la FUNARBE, la FAPEMIG et la Société brésilienne d’agrométéorologie organisent un Colloque international sur les services météorologiques et climatologiques dans le contexte de la crise que connaissent les agriculteurs, avec le concours de plusieurs autres organismes de parrainage, dont la FAO, la Fédération internationale des producteurs agricoles (FIPA), le Réseau Asie-Pacifique pour la recherche sur le changement mondial (APN), Météo‑France, le Département de l'agriculture des États-Unis d'Amérique (USDA) et le Centre national d’agrométéorologie (NCAM) de la République de Corée. Le 15 juillet, le Secrétaire général de l’OMM, M. Michel Jarraud, prononcera une allocution à l’occasion de l’ouverture de la quinzième session de la Commission de météorologie agricole de l’OMM, qui fera suite au colloque international.

Pour plus de précisions sur ce colloque, veuillez consulter le site suivant:

http://www.wmo.int/pages/prog/wcp/agm/meetings/walcs10/index_en.html#sponsors

 

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

**********

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec l’OMM:

Mme Carine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques, (tél.:+41(0)227308315; courriel: cpa@wmo.int)

Site Web: http://www.wmo.int

 

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité