Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 909

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

L’OMM suit de près l’Évolution des conditions météorologiques
dans la région frappée par le tremblement de terre
 

Genève, le 15 mars 2011 (OMM) – L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a déclenché son mécanisme d’intervention en cas d’éco-urgence après le tremblement de terre qui a frappé le Japon.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a demandé à l’Organisation météorologique mondiale de déclencher son mécanisme d’intervention en cas d’éco-urgence le 12 mars 2011, après le séisme d’une magnitude de 9,0 et le tsunami qui en a résulté. L’OMM communique donc des informations météorologiques à l’AIEA, et ses centres météorologiques régionaux spécialisés établis en Asie (à Beijing, Tokyo et Obninsk, en Fédération de Russie) suivent l’évolution de la situation. Ces centres sont chargés d’élaborer des prévisions pour les trajectoires et la dissémination des contaminants après des accidents environnementaux ayant des incidences transfrontalières. Les informations sont communiquées à l’AIEA ainsi qu’aux Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) de la région directement concernée. Les centres météorologiques régionaux spécialisés établis dans d’autres régions ont également été mis en alerte, afin de fournir des éléments d’information dans leurs zones de responsabilité respectives.

À la demande de l’AIEA, les trois principaux centres météorologiques régionaux spécialisés ont fourni des cartes des trajectoires et de la dispersion des contaminants dans l’atmosphère correspondant aux moments où ont eu lieu les deux explosions qui se sont produites dans la centrale nucléaire de Fukushima, alors que les vents étaient orientés vers le nord-est et l’est, c’est-à dire vers la haute mer. Aucune donnée d’observation n’a cependant permis de vérifier ces trajectoires.

Le Service météorologique japonais (JMA) s’emploie activement à s’acquitter de toutes ses responsabilités sur le plan intérieur, et le CMRS de Tokyo relevant du JMA est aussi parvenu à assurer pleinement ses fonctions opérationnelles à l’échelon régional.

Des dispositions ont été prises avec le Service météorologique autrichien (ZAMG) établi à Vienne en vue d’apporter, au nom de l’OMM, tout le soutien météorologique nécessaire, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, au Centre des incidents et des urgences de l’AIEA, qui se trouve lui aussi à Vienne. Ces dispositions donneront lieu au premier détachement d’un météorologiste du ZAMG au Centre des incidents et des urgences de l’AIEA le mardi 15 mars 2011.

La coordination directe avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a débuté le lundi
14 mars 2011. Des arrangements ont été conclus avec MétéoSuisse, le Service météorologique national suisse, en vue de fournir l’appui météorologique nécessaire au siège de l’OMS à Genève.

Les conditions météorologiques qui ont prédominé jusqu’ici dans la région où s’est produit l’accident étaient principalement « extracôtières », ce qui signifie que les vents ont dispersé les matières rejetées dans l’atmosphère depuis le lieu de l’accident vers la haute mer, c’est-à-dire au nord-est et à l’est de la centrale nucléaire de Fukushima. Ces conditions devraient évoluer à mesure que de nouveaux systèmes météorologiques se développeront et se déplaceront dans la région dans les jours qui viennent.

Le Service météorologique japonais a créé, sur son site Web, une nouvelle page d’information en anglais, où l’on peut trouver des informations concernant plus précisément les régions dévastées par le tremblement de terre:

http://www.jma.go.jp/jma/indexe.html

http://www.jma.go.jp/jma/en/2011_Earthquake.html

On pourra trouver des informations supplémentaires sur les sites Web des SMHN, et notamment sur les sites suivants:

Service météorologique japonais: http://www.jma.go.jp/jma/indexe.html

Administration météorologique chinoise: http://www.cma.gov.cn/

Service d'hydrométéorologie et de surveillance de l'environnement de la Fédération de Russie: http://www.meteorf.ru/default.aspx

Agence internationale de l’énergie atomique: http://www.iaea.org/

 

****************

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité

pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact, à l’OMM, avec:

Mme Carine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques (tél.: +41 (0)22 730 83 15 ; tél. port.: +41 79 406 47 30 ; courriel: cpa@wmo.int)

ou

Mme Clare Nullis, attachée de presse, Bureau de la communication et des relations publiques (tél.: +41 (0)22 730 84 78; courriel: cnullis@wmo.int)

Site Web de l’OMM: http://www.wmo.int

 

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité