Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 910

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

Célébration de la Journée météorologique mondiale sur le thème «Le climat et vous»

Genève, le 22 mars 2011 – «Le climat et vous» est cette année le thème de la Journée météorologique mondiale, qui célèbre, chaque 23 mars, la contribution des Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) à tous les aspects de nos vies quotidiennes (www.wmo.int/worldmetday/).

«Les activités menées par l’OMM dans le domaine du climat sont aujourd’hui largement perçues comme des contributions clés à la sécurité et au bien-être des populations et à la concrétisation d’avantages économiques pour tous les pays» a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, M. Michel Jarraud.

Selon lui, «compte tenu des très grands risques associés à une évolution rapide du climat, les décideurs et tous les secteurs socioéconomiques, notamment aux niveaux régional et local, ont de plus en plus besoin d’informations climatiques fiables en temps voulu».

Changement climatique et phénomènes extrêmes

L’an passé, la Fédération de Russie a été frappée par une vague de chaleur exceptionnelle, alors que différentes parties du continent africain ont dû faire face à des épisodes de sécheresse ou à des inondations de grande ampleur. L’Australie, plusieurs pays d’Amérique latine, la Chine et le Pakistan ont connu de très fortes crues, dont certaines ont provoqué des glissements de terrain et/ou des coulées de boues qui ont fait de nombreuses victimes. Bien qu’on ne puisse attribuer tel ou tel phénomène extrême au seul changement climatique, l’évolution observée dernièrement est conforme aux conclusions du quatrième Rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui prévoit une variabilité accrue des températures, des précipitations et des phénomènes météorologiques dangereux, une fonte accélérée des glaces et des neiges et une élévation du niveau des mers.

2010 a été l’année la plus chaude jamais observée, à égalité avec 1998 et 2005, l’écart entre les valeurs pour ces trois années étant inférieur à la marge d’incertitude. Cela confirme la tendance au réchauffement à long terme mentionnée par le GIEC, d’autant plus que les dix années les plus chaudes jamais observées sont toutes postérieures à 1997. De plus, sur la décennie 2001-2010, la température moyenne à l’échelle du globe a été supérieure de près d’un demi-degré à la moyenne pour la période 1961-1990, soit la plus élevée jamais enregistrée sur une décennie depuis le début des relevés climatiques instrumentaux.

Alors que de nombreuses communautés s’efforcent, dans le monde entier, d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement fixés par les Nations Unies, de renforcer leurs capacités d’adaptation à l’égard des catastrophes naturelles répétées et de faire face préventivement aux défis de la variabilité du climat et des changements climatiques, il semble cependant que se dessine une conjoncture propice pour retirer certains avantages socio-économiques essentiels du climat en tant que ressource, grâce en particulier à quelques-unes des avancées les plus récentes de la climatologie.

Fin 2010, une Équipe spéciale de haut niveau a présenté à l’OMM le rapport requis par la troisième Conférence mondiale sur le climat (CMC-3) en vue de l’instauration d’un Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC). Ce rapport sera l’un des principaux sujets dont débattront les Membres de l’OMM pendant le Seizième Congrès météorologique mondial (Genève, Suisse, 16 mai - 3 juin 2011).

Réalisations de l’OMM

À toute heure, l’OMM facilite la diffusion et l’échange en temps quasi réel d’informations normalisées émanant de 189 Services météorologiques et hydrologiques nationaux et de 35centres météorologiques régionaux spécialisés répartis dans le monde entier.

Les données sont recueillies par quelque 10'000 stations terrestres, 3'000 aéronefs, 1'000 stations aérologiques, plus d’un millier de navires, 16 satellites météorologiques et environnementaux opérationnels et une cinquantaine de satellites de recherche. Le Système mondial intégré d’observation de l’OMM relie ces réseaux d’observation à l’aide du Système d’information de l’OMM, aux fins d’échange, de gestion et de traitement des données.

Les dangers naturels menacent gravement notre sécurité. L’OMM s’est donc efforcée de mettre au point des systèmes opérationnels d’alerte rapide et de prendre des mesures de prévention efficaces, qui ont contribué à réduire considérablement les pertes en vies humaines imputables à ces phénomènes. Grâce à la surveillance et au contrôle de la qualité des eaux de surface et des eaux souterraines, l’Organisation a été en mesure de diffuser des messages d’alerte fiables en cas de raréfaction des ressources en eau, compte tenu en particulier de l’accroissement de la pression démographique et de la pollution des eaux. De plus, la gestion intégrée des ressources en eau qu’elle propose indique la voie à suivre pour optimiser l’exploitation des réserves d’eau douce limitées de notre planète.

Nos sociétés ont grandement bénéficié de la très nette amélioration de notre capacité de prévision du temps: alors que, dans les années1950, on ne pouvait prévoir le temps plus de 24 à 36 heures à l’avance, on dispose aujourd’hui de prévisions à sept jours d’une qualité comparable. Cela n’aurait pas été possible sans la coordination assurée par l’OMM sur le plan international dans les domaines de l’observation, de la recherche, de l’analyse et de la modélisation, coordination qui a aussi permis d’obtenir des prévisions climatiques à plus longue échéance, désormais sur plusieurs saisons.

L’OMM a été fondée pour favoriser la coopération internationale dans les domaines du temps, du climat, de l’eau et des sciences connexes. La Journée météorologique mondiale commémore l’entrée en vigueur en 1950 de la Convention portant création de l’OMM en tant qu’organisation intergouvernementale, qui a succédé à l’Organisation météorologique internationale (OMI) non gouvernementale créée en 1873. L’OMM est devenue une institution spécialisée du système des Nations Unies en 1951.

Appel de fonds pour des bourses d’études

À l’occasion de la Journée météorologique mondiale, l’OMM lance sur le Web un appel en faveur du Fonds pour les bourses d’études de l’OMM à l’ensemble de la communauté de l’OMM, sur le thème «Renforcer les compétences, un boursier après l'autre». Les contributions ainsi reçues serviront à soutenir les activités de formation en météorologie, en hydrologie et en climatologie, tant au niveau du premier cycle qu’au niveau universitaire supérieur, d’étudiants venant des pays les moins avancés, des pays en développement et des petits États insulaires en développement (PEID). Pour obtenir de plus amples précisions à ce sujet, vous pouvez consulter les pages Web de l’OMM consacrées à cet appel (http://www.wmo.int/pages/prog/dra/rmo/WMDappeal.php).

Note aux éditeurs:

M.Martin Beniston, directeur de l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) de l’Université de Genève, est l’orateur invité à la cérémonie de célébration de la Journée météorologique mondiale; il prononcera un discours sur le thème «Changements climatiques: état des connaissances scientifiques». M.Dominic Waughray, directeur principal et responsable des Initiatives environnementales au Forum économique mondial de Davos, est l’invité d’honneur.

Le message du Secrétaire général de l’OMM, M. Michel Jarraud, une brochure sur
le thème «Le climat et vous» et le programme de la cérémonie de célébration de la Journée météorologique mondiale au siège de l’OMM sont accessibles en ligne à l'adresse http://www.wmo.int/worldmetday/
.

****************

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité

pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact, à l’OMM, avec:

Mme Carine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques (tél.:+41(0)227308315; tél. port.: +41794064730; courriel: cpa@wmo.int)

ou

Mme Clare Nullis, attachée de presse, Bureau de la communication et des relations publiques (tél.:+41(0)227308478; courriel:cnullis@wmo.int)

Site Web de l’OMM: http://www.wmo.int

 

sp
 
top
Rubriques connexes

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité