Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 924

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

 

Le pakistan renforce les services de prévision des crues
pour que les alertes soient plus rapides que les eaux

 

Genève, le 31 août 2011 (OMM) – C'est la saison de la mousson et des inondations au Pakistan, pays qui a entrepris de renforcer les services de prévision et d'alerte pour que l'information puisse prendre l'eau de vitesse.

Durant l'année écoulée, l'OMM a collaboré avec le Service météorologique pakistanais à la mise au point d'un plan de gestion intégrée des crues, afin d'éviter que ne se reproduise une catastrophe de l'ampleur de celle qui a frappé le pays en 2010: environ 20 millions de personnes avaient été touchées par les inondations, presque 2000 avaient trouvé la mort et près de 2 millions d'habitations avaient été endommagées, en plus des dommages causés, entre autres, aux infrastructures agricoles et urbaines ainsi qu'aux réseaux météorologiques et hydrologiques.

Ces efforts ont porté leurs fruits et le Pakistan a pu se doter d'un Système d'indications concernant les crues éclair afin de favoriser la diffusion d'alertes en cas de danger imminent. La mise en place de ce système est l'aboutissement d'une mission d'experts de l'OMM qui s'est rendue dans le pays en novembre dernier.

«Cette année encore, les pluies de mousson au Pakistan ont entraîné des inondations et des évacuations et fait des victimes, mais le bilan est sans comparaison avec celui de la saison 2010. Le renforcement du système de prévision des crues, en particulier la mise en place du Système d'indications concernant les crues éclair, contribuera à accroître les capacités nationales de prévention des catastrophes et de gestion des crues,» a déclaré M. Michel Jarraud, Secrétaire général de l'OMM.

Dans une prévision émise le 27 août, le Service météorologique pakistanais a lancé cette mise en garde: «il semblerait qu'un puissant système dépressionnaire se mette en place sur le centre de l'Inde, susceptible de déverser sur le Pakistan des pluies abondantes et généralisées dans la semaine à venir. Des précipitations fortes à très fortes peuvent entraîner de graves inondations dans les plaines du Sind et des crues éclair le long des cours d'eau qui drainent le Pendjab, le Khyber Pakhtunkhwa et l'est du Baloutchistan».

Mis au point par le Centre de recherche hydrologique (HRC) de San Diego (États-Unis d'Amérique), le Système d'indications concernant les crues éclair, qui a coûté une centaine de milliers de dollars É.-U., est le fruit de la collaboration entre l'Organisation météorologique mondiale, le Service météorologique national des États-Unis d'Amérique relevant de la NOAA, USAID et le Service météorologique pakistanais.

Lors d'une cérémonie qui s'est déroulée le 18 août à Islamabad, M. Qamar-uz-Zaman Chaudhry, Représentant permanent du Pakistan auprès de l'OMM et Conseiller en météorologie et climatologie auprès du Ministère de la défense, a déclaré que le nouveau Système d'indications concernant les crues éclair favoriserait la protection des personnes et des biens dans ce domaine.

Par ailleurs, l'OMM a mis à la disposition du Pakistan quelque 25 000 francs suisses provenant de son Fonds d'assistance en cas d'urgence, afin d'aider le pays à remettre en état le réseau hydrométéorologique fortement endommagé par les inondations de 2010. Ce montant vient s'ajouter aux quelque 200 000 dollars É.-U. déjà alloués au Pakistan dans le cadre du projet de système d'observation du cycle hydrologique actuellement mis en œuvre dans la région himalayenne de l’Hindou Kouch.

Ce projet, qui vise à créer un système régional d'information sur les crues, est exécuté conjointement par l'OMM et le Centre international pour le développement intégré des zones de montagne (ICIMOD), basé au Népal, et bénéficie d'un financement du gouvernement finlandais. La Finlande apporte aussi son soutien, au titre du Programme de coopération volontaire de l'OMM, pour la réfection des observatoires météorologiques endommagés par les inondations de 2010.

L'Organisation météorologique mondiale est l'organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l'eau

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter:

Mme Clare Nullis, attachée de presse, Bureau de la communication et des relations publiques de l'OMM
(tél.: +41 (0)22 730 84 78;
portable: (41 79) 709 13 97;
courriel: cnullis[a]wmo.int)

 

sp
 
top

 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité