Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 942

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

 

Célébrée le 23 mars, la Journée météorologique mondiale souligne le rôle du temps, du climat et de l'eau dans le contexte du développement durable

Genève, le 22 mars 2012 – "Le temps, le climat et l'eau, moteurs de notre avenir" est le thème retenu cette année pour la Journée météorologique mondiale (23 mars); ce sera l'occasion pour les Services météorologiques et hydrologiques nationaux et pour la communauté météorologique au sens large de mettre en avant le rôle qu'ils jouent dans notre vie de tous les jours.

Le thème de la Journée met en lumière la contribution croissante des services météorologiques, climatologiques et hydrologiques à l'instauration d'un développement socio-économique durable, pour les générations actuelles et futures.

"Les connaissances dans les domaines du temps, du climat et de l'eau ont fait d'énormes progrès ces dernières années. Elles revêtent une importance cruciale pour la sécurité alimentaire, la prévention des catastrophes, la gestion de l'eau, l'approvisionnement énergétique et la santé, pour ne citer que quelques exemples", a déclaré le Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Michel Jarraud.

"Les investissements dans les Services météorologiques et hydrologiques nationaux sont plus que jamais nécessaires si nous voulons être en mesure de relever les défis que ne manquera pas de poser l'évolution rapide du climat. Nous devons consolider la base de connaissances communes et faire en sorte que l'information soit accessible à tous les niveaux de la société et de l'économie, des hauts responsables politiques aux collectivités locales, en passant par les grands capitaines de l'industrie et les agriculteurs", a poursuivi M. Jarraud.

"Les prévisions météorologiques sont aujourd'hui beaucoup plus précises et utiles qu'elles ne l'étaient naguère, et le moment est venu d'améliorer la qualité des prévisions climatiques, qu'il s'agisse de prévisions saisonnières, annuelles ou même décennales, et d'approfondir l'étude des mécanismes d'évolution du climat à l'échelle locale, nationale et régionale."

Ce sont ces considérations qui sont à l'origine du Cadre mondial pour les services climatologiques, que l'OMM et ses partenaires ont entrepris de mettre en place à l'intérieur et à l'extérieur du système des Nations Unies, en ciblant particulièrement 70 pays où les prestations de ce type sont inexistantes ou tout au plus embryonnaires. Le Cadre mondial a pour vocation de favoriser l'accès de toutes les catégories de décideurs à l'information climatologique, par exemple pour la construction de barrages ou d'ouvrages de protection des côtes, le choix des variétés culturales ou bien l'aménagement du territoire. Priorité sera donnée tout d'abord à la sécurité alimentaire et à l'agriculture, à la gestion de l'eau, à la réduction des risques de catastrophes et à la santé.

La Déclaration de l'OMM sur l'état du climat mondial en 2011 est publiée à l'occasion de la Journée météorologique mondiale. Elle souligne clairement les changements que subit notre climat. Les 13 années les plus chaudes jamais observées sont toutes postérieures à 1997, et 2011 est la plus chaude, si l'on considère la moyenne mondiale des températures, qui ait été constatée dans le cas d'une année à Niña, phénomène qui induit d'ordinaire un refroidissement. Quant à la banquise Arctique, elle se classait au deuxième rang des moins étendues et le volume total des glaces de mer a été sans doute le plus faible jamais observé.

L'OMM s'apprête aussi à publier les résultats préliminaires d'une évaluation du climat mondial pour la période 2001-2010, qui contient des informations sur les températures, les précipitations, les glaces de mer et les phénomènes extrêmes pour la décennie considérée.

Un colloque international sur le thème "L'hydrométéorologie: un outil pour le développement socio-économique?" aura lieu le 22 mars, en même temps que la Journée mondiale de l'eau et la veille de la Journée météorologique mondiale. Ce colloque est organisé par la Société météorologique de France dans le cadre du neuvième Forum international de la météo et du climat, qui se déroulera au siège de l'OMM. Pour plus de précisions, on se reportera à l'adresse suivante:
http://www.wmo.int/worldmetday/documents/FIM2012_prg.pdf

Notes aux rédacteurs:

La Journée météorologique mondiale, célébrée le 23 mars, commémore l'entrée en vigueur, en 1950, de la Convention qui a institué l’Organisation météorologique mondiale (OMM), appelée à succéder à l’Organisation météorologique internationale (OMI), elle-même créée en 1873. L’OMM est devenue une institution spécialisée des Nations Unies en 1951.

On trouvera un dossier complet sur la Journée météorologique mondiale 2012, notamment une brochure et un message en version écrite et vidéo de Michel Jarraud, à l'adresse suivante:

http://www.wmo.int/worldmetday/index_fr.html

Le 23 mars 2012, de 10 heures à midi, l'OMM organise dans ses locaux, pour la première fois de son histoire, un forum OMM - secteur privé où il sera question des avantages que ce dernier pourra retirer de l'amélioration des services climatologiques. Ce forum a pour vocation de faciliter le dialogue entre l'OMM et les organismes clefs du secteur privé au sujet de leurs besoins dans ce domaine. Les débats seront diffusés sur le Web à l'intention de toutes les organisations privées que cela pourrait intéresser, où qu'elles se trouvent dans le monde.

Le Cadre mondial pour les services climatologiques, décidé lors de la troisième Conférence mondiale sur le climat, ouvre de nombreuses perspectives au secteur privé qui pourra ainsi bénéficier de services climatologiques de qualité et d'un accès plus aisé à l'information climatologique. Il mettra aussi pleinement à profit les compétences disponibles dans les entreprises.

La cérémonie proprement dite débutera à 14h30 au siège de l'OMM par un discours de bienvenue de M. Jarraud et les interventions de l'invité d'honneur, Kandeh Yumkella, Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et président
d’ONU-Énergie, et de l'orateur invité, Jean Jouzel, président de la Société météorologique de France et membre du Bureau du GIEC.

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité
pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

**********

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec:

MmeClare Nullis, attachée de presse, Bureau de la communication et des relations publiques (tél.:+41(0)227308478; tél. port.: +41(0)797091397; courriel:cnullis@wmo.int)

Site Web de l'OMM: www.wmo.int

 

 

 

sp
 
top
Rubriques connexes

Déclaration provisoire


 
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité