Presse & médias world map
Presse & Médias > Communiqué de presse

 

Communiqué de presse N° 971

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

 

Journée météorologique mondiale (23 mars) : Assurer la veille météorologique pour protéger les personnes et les biens

L'OMM célèbre les 50 ans de la Veille météorologique mondiale

GENÈVE, 21 mars 2013 (OMM): Assurer la veille météorologique pour protéger les personnes et les biens est le thème de la Journée météorologique mondiale qui marque aussi le cinquantième anniversaire de la Veille météorologique mondiale, symbole de la coopération internationale né au plus fort de la guerre froide.

Le thème retenu cette année entend attirer l'attention sur le rôle crucial joué par les services météorologiques et hydrologiques qui contribuent, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, à améliorer la sécurité de la société et à la prémunir contre les risques que représentent, entre autres, les sécheresses, les inondations et les cyclones tropicaux.

«Nous ne pouvons passer sous silence l'impact toujours plus conséquent des phénomènes météorologiques extrêmes. Ces trente dernières années, les catastrophes naturelles ont fait plus de 2 millions de victimes et entraîné des pertes économiques évaluées à plus de 1,5 billion de dollars», a déclaré le Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale, Michel Jarraud. «Près de 90% de ces catastrophes, plus de 70% des pertes en vies humaines et près de 80% des pertes économiques étaient imputables à des phénomènes d'origine météorologique, climatique ou hydrologique.»

«Beaucoup reste à faire et peut être fait pour alléger les souffrances humaines. Cyclones tropicaux, fortes pluies et inondations, sécheresses, vagues de froid et de chaleur sont des calamités qui touchent le monde entier, constituant autant de sonnettes d'alarme quant aux risques que fait courir à la société l'accentuation de la variabilité du climat et du changement climatique.»

«Toute action menée en faveur du développement durable se doit d'accorder une place prépondérante aux alertes météorologiques et climatiques et à la réduction des risques de catastrophe. La Journée météorologique mondiale 2013 est l'occasion unique de donner encore plus de force à ce message», a souligné M. Jarraud. «Le moment est venu de faire le point sur les réalisations passées et sur ce qu'il reste à faire, et de nous engager à nouveau à consolider l'héritage de la Veille météorologique mondiale.»

La Journée météorologique mondiale est célébrée chaque année le 23 mars pour commémorer l’entrée en vigueur, en 1950, de la Convention portant création de l’OMM en tant qu’organisation intergouvernementale. Celle-ci a succédé à l’Organisation météorologique internationale (OMI), qui était non gouvernementale et dont la création remonte à 1873.

Cette année, le cinquantième anniversaire de la Veille météorologique mondiale sera également au centre des célébrations. Peu après le lancement du premier satellite météorologique, en1960, l'Assemblée générale des Nations Unies avait demandé à l'OMM d'explorer les possibilités offertes par ce type de satellite au titre de la coopération internationale touchant les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique. Mettant de côté leurs divergences politiques, les États-Unis d'Amérique et l'Union soviétique, rejoints par plusieurs autres pays, ont établi un rapport qui a conduit l'OMM à lancer, en 1963, le programme de la Veille météorologique mondiale. Devenu la clef de voûte des sciences de l'atmosphère et des services météorologiques, ce programme demeure encore aujourd'hui une illustration éclatante de la coopération internationale.

Le programme de la Veille météorologique mondiale:

- Constitue le pilier de la prévision météorologique dans tous les pays du monde indépendamment de leur taille, de leur richesse et de leur niveau de développement technologique;

- Demeure l'infrastructure de base autour de laquelle s'articulent tous les programmes de l'OMM - notamment ceux qui concernent la météorologie aéronautique et maritime, la climatologie et la météorologie agricole – et nombre de programmes internationaux relevant d'autres organismes;

- Continue d'ouvrir la voie aux progrès scientifiques et techniques réalisés dans les domaines de l'informatique, des télécommunications et des satellites, progrès qui ont fait de la science et de la prévision du climat ce qu'elles sont devenues aujourd'hui.

Les trois grandes composantes de la Veille météorologique mondiale sont le Système mondial d'observation, le Système mondial de télécommunications et le Système mondial de traitement des données et de prévision.

La Veille météorologique mondiale apporte une contribution déterminante aux différents domaines prioritaires de l'OMM, qu'il s'agisse du Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC) ou de la prévention des catastrophes, du Système d'information de l'OMM (SIO) ou du Système mondial intégré des systèmes d'observation de l'OMM (WIGOS), du renforcement des capacités ou de la météorologie aéronautique.

Les techniques d'observation et de modélisation continuent d'enregistrer de formidables avancées qui aident les scientifiques à approfondir leur connaissance des processus complexes qui déterminent le temps et le climat à l'échelle du globe. Aujourd'hui, par exemple, les prévisions à cinqjours sont aussi fiables que les prévisions à deux jours d'il y a 25 ans. Par ailleurs, météorologues et climatologues commencent à élaborer des prévisions saisonnières et à plus longue échéance en brouillant les frontières entre temps et climat via un continuum d'échéances de prévision, afin de répondre à la demande toujours croissante de services météorologiques et climatologiques.

«La coopération à l'échelle du globe s'impose plus que jamais pour faciliter et coordonner la diffusion d'alertes précoces et de prévisions climatiques de meilleure qualité et à plus longue échéance et protéger ainsi plus efficacement les personnes et les biens», a souligné M. Jarraud. «La Journée météorologique mondiale de 2013 est l'occasion de rendre ce message encore plus actuel en contribuant à relever les défis du XXIe siècle».

 

Notes aux rédacteurs:

De plus amples informations sur la Journée météorologique mondiale sont disponibles ici

La cérémonie officielle au siège de l'OMM, à laquelle sont conviés les médias, se déroulera le21mars 2013 à partir de 14h30. Le Secrétaire général de l'OMM, M. Michel Jarraud, prononcera le discours d'ouverture. L'invité d'honneur est le Directeur général du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), M. Alan Thorpe, tandis que l'orateur invité est le Secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications (UIT), M.HamadounTouré. Programme détaillé

Le matin du 21 mars, à son siège à Genève, l'OMM accueillera un forum scientifique et technique qui réunira d'éminents experts du monde entier. Ce forum passera en revue l'histoire de laVeillemétéorologique mondiale, ses succès et son évolution jusqu'au XXIe siècle, et mettra en avant les progrès accomplis au titre des trois piliers de la Veille, à savoir les observations, les télécommunications et les prévisions météorologiques. Programme du forum


L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec:

Mme Clare Nullis, attachée de presse, Bureau de la communication et des relations publiques (tél.:+41(0)227308478;  tél. port.: +41(0)797091397;  courriel:cnullis(at)wmo.int).

sp
 
top

© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité