Communiqués de presse world map
Media centre > Communiqués de presse

 

Communiqué de presse de l'OMM et de la CMA

Les communiqués de presse sont destinés à l'information;
ils ne constituent pas un compte rendu officiel.

 

L’administration météorologique chinoise publie un résumé sur la vague de froid

Beijing/Genève, 5 février 2008 (OMM) – À la suite de la vague de froid intense qui frappe actuellement la Chine, l’Administration météorologique chinoise (CMA) a élaboré le résumé ci-après concernant la baisse générale des températures, qui s’accompagne de pluies glacées, de chutes de neige et de gel.

I. Vue d’ensemble

Depuis le 10 janvier 2008, la situation météorologique en Chine s’est considérablement modifiée, évoluant d’un temps clair, relativement doux et sec au début de l’hiver aux conditions actuelles caractérisées par des températures basses, des pluies glacées, des chutes de neige et la formation de glace. L’air humide en provenance du sud-ouest et l’air froid apporté en permanence par le vent du nord se rencontrent au-dessus du fleuve Jaune et des régions situées plus au sud, provoquant une baisse persistante des températures qui s’accompagne de pluie, de neige et de gel – un phénomène extrêmement rare depuis 1949 – et perturbant gravement 19 provinces (régions autonomes et municipalités) dans le bassin du fleuve Yang-Tsé et dans le sud et le sud-ouest de la Chine.

Cette baisse persistante des températures s’accompagnant de pluies verglaçantes, de neige et de gel est essentiellement due à trois épisodes météorologiques successifs qui se sont produits respectivement du 10 au 16 janvier, du 18 au 22 janvier et du 25 au 29 janvier. Dans une telle situation météorologique, des pluies verglaçantes et de fortes chutes de neige évoluant en tempêtes de neige ont été observées dans de nombreuses provinces du sud de la Chine. D’après les données transmises par les satellites météorologiques le 28 janvier, le manteau neigeux couvrait une superficie totale de 1,2821 million de km2, englobant 15 provinces (régions autonomes et municipalités) du sud de la Chine. Ainsi, plus de 90 % du territoire de la municipalité de Shanghai et des provinces de Jiangsu, Anhui, Henan, Hubei et Shaanxi étaient couverts de neige, alors que cette couverture variait de 40 à 75 % dans les provinces de Guizhou et de Hunan et dans la municipalité de Chongqing. Le 29 janvier, l’épaisseur du manteau neigeux atteignait 30 à 45 cm dans le centre de la province d’Anhui, dans le sud du Jiangsu et en d’autres endroits.

La baisse persistante des températures, les pluies verglaçantes, la neige, le gel et le temps froid ont provoqué plusieurs catastrophes dans le sud et le sud-ouest de la Chine, causant des dommages particulièrement importants aux secteurs des transports, de l’approvisionnement énergétique, du transport d’énergie et de l’agriculture et compromettant même le bien-être quotidien de la population.

Dès le 10 janvier – c’est-à-dire dès le début des trois épisodes successifs de temps froid généralisé –, l’Administration météorologique chinoise et ses antennes locales ont intensifié leurs activités opérationnelles en matière d’analyse météorologique, de prévision et d’alerte précoce afin de pouvoir fournir aux pouvoirs publics des services météorologiques axés sur le processus de décision, et cela à tous les niveaux et dans tous les secteurs (transports, électricité, affaires civiles, agriculture, etc.). De plus, la CMA a diffusé en temps voulu des messages d’alerte précoce à la catastrophe météorologique et des conseils préventifs à l’intention du grand public dans tous les médias (télévision, radio, courts messages transmis par l’intermédiaire des téléphones portables et des écrans d’affichage électroniques, etc.), lesquels ont été pleinement pris en compte par le Conseil d’État, les administrations locales, les secteurs concernés et les collectivités. La CMA a décidé d’appliquer successivement les plans d’intervention d’urgence des catégories III et II pour diffuser des alertes précoces concernant les catastrophes météorologiques majeures. Elle a aussi envoyé des équipes de travail dans les régions frappées par les catastrophes afin de renforcer les services météorologiques locaux, notamment en matière de prévision.


II. Analyse préliminaire des facteurs de causalité

1. Incidence du phénomène La Niña

Depuis août 2007, les conditions de température de la mer en surface dans le centre et l’est du Pacifique équatorial ont évolué rapidement vers une situation caractéristique d’un épisode La Niña. Pendant six mois de suite jusqu’en janvier 2008, la température de la mer en surface a été inférieure de 0,5°C à la moyenne. Selon les prévisions, cet épisode La Niña devrait persister jusqu’à la fin du printemps 2008. La configuration anormale des précipitations qui prévaut en Chine depuis le début de l’hiver ressemble énormément à celle qu’on a déjà pu observer après des épisodes La Niña de forte intensité. Cela semble suggérer que l’actuel épisode La Niña pourrait être l’un des principaux facteurs contributifs de la baisse persistante et à grande échelle des températures et du temps pluvieux et neigeux auxquels la Chine a dû faire face.

2. Caractéristiques inhabituelles de la circulation générale

Il semble que certaines caractéristiques inhabituelles de la circulation générale au-dessus du continent eurasien, rares mais persistantes et stables, ont directement contribué à la baisse marquée des températures donnant lieu à des pluies verglaçantes et à un temps neigeux en Chine. Cela fait déjà 20 jours que ces caractéristiques persistent depuis la mi-janvier et sont à l’origine de cette série fort rare de phénomènes météorologiques extrêmes dans le centre et l’est de la Chine.


III. Une prévision de tendance météorologique

Il est prévu qu’au début du mois de février, les chutes de neige et de pluie devraient diminuer d’intensité dans le sud et le sud-ouest de la Chine. Du 6 au 8 février, les conditions météorologiques dans le sud de la Chine ne donneront pas lieu à des précipitations pluvieuses ou neigeuses abondantes et devraient favoriser la remontée des températures et la fonte progressive du manteau neigeux.

Pour de plus amples informations sur les prévisions à trois jours concernant la Chine, veuillez consulter le site: http://worldweather.wmo.int/001/m001.htm

 

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à:

LI Mingmei, correspondant pour la communication et les relations publiques, Département de la coopération internationale, Administration météorologique chinoise.

Tél.: +86.10.62.17.29.57; fax: +86.10.62.17.47.97; courriel: guoji[at]cma.gov.cn

Site Web: http://www.cma.gov.cn

Mme Carine Richard-Van Maele, chef du Bureau de la communication et des relations publiques, OMM. Tél.: +41(0)22.730.83.15; cpa[at]wmo.int.

M. Paul Garwood, attaché de presse, Bureau de la communication et des relations publiques, OMM. Tél.: +41(0)22.730.84.17; courriel: pgarwood[at]wmo.int

 

sp
 

line

top

 


 
© Organisation Métorologique Mondiale (OMM), 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Genève 2, Suisse
Tel.: + 41(0) 22 730 81 11 / Fax: + 41(0) 22 730 81 81 -                                       Droits d'auteur | Confidentialité | Responsabilité | Directives |