Avril 2009

 

Journée météorologique mondiale 2009

“Le temps, le climat et l'air que nous respirons ”

Le 23 mars de chaque année, l’Organisation météorologique mondiale—le Secrétariat et ses 188 Membres—et la communauté météorologique tout entière célèbrent la Journée météorologique mondiale afin de commémorer l’entrée en vigueur de la Convention de l’OMM qui a donné naissance à l’Organisation à cette date en 1950. Par la suite, en 1951, l’OMM est devenue une institution spécialisée des Nations Unies.

Cette année, la Journée météorologique mondiale a été célébrée autour du thème: "Le temps, le climat et l'air que nous respirons". les scientifiques et les professionnels de la santé sont de plus en plus conscients des liens étroits qui existent entre le temps, le climat, la composition de l’air que nous respirons. La présence dans l’atmosphère de gaz à l’état de traces et de particules a une incidence significative sur le climat, le temps et la qualité de l’air.

Ce thème est d’autant plus approprié qu’actuellement, de nombreuses communautés s’efforcent dans le monde entier d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement fixés par les Nations Unies, en particulier dans les domaines de la santé, de l’alimentation, de la sécurité hydrique et de la réduction de la pauvreté, et de se donner les moyens de prévenir les catastrophes naturelles et d’en atténuer les effets. À cet égard, il convient de rappeler que 90 % de ces catastrophes sont directement liées à des phénomènes météorologiques, climatiques ou hydrologiques dangereux et relèvent donc de la compétence de l’Organisation.

 

couverture brochure  

L'OMM a produit un dossier contenant une brochure, une affiche et un message du Secrétaire général (en anglais, français, russe et espagnol). Le dossier peut être obtenu sur demande à l'OMM. Tous ces documents ainsi que les présentations faites par les invités à la cérémonie officielle sont disponsibles en ligne sur le site de la Journée météorologique mondiale.

"Le temps, le climat et l'air que nous respirons" était également le thème du Bulletin de l'OMM de janvier 2009.

 

     

Au gré de l'analyse des données, les scientifiques découvrent à quel point la qualité de l'air dépend des conditions météorologiques et climatiques.  Ce sont en effet des variables météorologiques qui déterminent la circulation des polluants autour de la planète ainsi que leur longévité.  En élucidant les mécanismes qui régissent le temps et le climat, les chercheurs seront davantage en mesure de prévoir la distribution des particules et des gaz atmosphériques potentiellement nocifs.  D'après l'Organisation mondiale de la santé, environ deuxmillions de personnes en moyenne décèdent prématurément chaque année à cause de la pollution de l'air.  Or, prenant en compte la composition de l'atmosphère, les météorologues sont mieux à même d'établir des prévisions météorologiques à courte échéance et des prévisions climatiques sur le long terme.

back to top

 

 

 

 

 

 

Version condensée
  cover 
  Français


Rubriques
  Dans les nouvelles
  Vient de paraître

Archives MétéoMonde
 
 
Contact: Éditrice MétéoMonde - WMO ©2008 Genève, Suisse

 

 

.