Avril 2011

Regional round-up

line

Renforcement des liens entre l’OMM et le Mexique / Normes de compétences pour les prévisionnistes spécialisés dans la météorologie aéronautique / Renforcer les capacités de l’Amérique Latine pour faire face aux phénomènes climatiques extrêmes / Le Costa Rica accueille la réunion sur la gestion des Services météorologiques régionaux / La Pologne accueille le premier atelier destiné aux responsables de la communication au sein des SMHN / L’Islande rejoint le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme

line

Renforcement des liens entre l’OMM et le Mexique

  Messrs Vásquez and Jarraud

M. Michel Jarraud, Secrétaire général de l’OMM, et M. Adrian Vázquez, Représentant permanent du Mexique, ont signé un accord le 25 février au siège de l’OMM, visant à améliorer le Service météorologique national mexicain. Cet accord a également été signé au Mexique par M. José Luis Luege, Directeur général de la Commission nationale de l’eau.

L’objectif est de répondre à la demande d’informations, de produits et de services météorologiques et climatologiques de grande qualité émanant d’institutions tant publiques que privées. Cette initiative s’inscrit dans un plan décennal de développement stratégique lancé par le Mexique en 2010.

line

back to top

 

Normes de compétences pour les prévisionnistes spécialisés dans la météorologie aéronautique

L’OMM et l’Organisation internatio­nale de l’aviation civile ont adopté des normes de compétences pour tous les prévisionnistes et observateurs de la météorologie aéronautique à l’horizon 2013. Chaque prestataire de services météorologiques à destination de l’aviation internationale devra démontrer que les prévisionnistes et les observateurs satisfont ou surpassent ces normes.

Nouveau guide d’évaluation

Un guide d’évaluation des compétences a été élaboré afin d’aider les pays à mettre en place une procédure d’évaluation de leurs personnels spécialisés en météorologie aéronautique. Un premier atelier sur l’évaluation des compétences s’est tenu à Nairobi en 2010, avec l’appui du Met Office britannique. Par la suite, les ser­vices météorologiques d’Éthiopie et de Zambie ont commencé à mettre en place leur plan d’évaluation, et les services météorologiques d’Afrique du Sud et de Madagascar intègrent actuelle­ment les compétences dans leurs systèmes de gestion de la qualité.

Pour de plus amples informations, reportez vous à l’article intitulé Competent weather personnel: Contributing to safer skies, Aviation Business Journal, revue africaine consacrée aux progrès de l’aviation.

line

back to top

Renforcer les capacités de l’Amérique Latine pour faire face aux phénomènes climatiques extrêmes

L’OMM a parrainé un atelier consacré aux indices de changement climatique en Amérique latine, atelier qui s’est tenu du 17 au 21 janvier à Guayaquil, Équateur. Les participants ont évalué les changements climatiques dans la région en se fondant sur une méthodologie reconnue internationalement dans ce domaine. Ils ont décidé de rédiger un rapport scientifique validé par des pairs portant sur les changements climatiques en Amérique latine et traitant de l’évolution des phénomènes extrêmes observés au cours des dernières décennies. Ce document devra être prêt dans le courant du premier trimestre 2012 afin que les conclusions puissent être intégrées dans les prises de décisions régionales et mises à la disposition des climatologues du monde entier, notamment à travers le cinquième Rapport d’évaluation du GIEC.

La réunion s’est tenue au Centre international de recherche sur le phénomène El Niño (CIIFEN). Elle était coorganisée par l’OMM, le CIIFEN et l’Équipe d’experts pour la détection des changements climatiques et les indices de changements climatiques (http://cccma.seos.uvic.ca/ETCCDI/). Cette équipe englobe la Commission de climatologie de l’OMM, le Programme mondial de recherche sur le climat et le Projet sur la variabilité et la prévisibilité du climat, ainsi que la Commission technique mixte d’océanographie et de météorologie maritime (OMM et Commission océanographique intergouvernementale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture).

Le rapport de cet atelier en ligne.

line

back to top

Le Costa Rica accueille la réunion sur la gestion des Services météorologiques régionaux

La sixième Conférence technique sur la gestion des Services météorologiques dans les Régions III et IV, sur le Système mondial intégré d’observation de l’OMM et le Système d’information de l’OMM, s’est tenue les 5 et 6 mars à San José, Costa Rica. Les direc­teurs des Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) et les représentants permanents de trente pays participaient à l’évènement, une excellente occasion d’évoquer les problèmes communs à ces deux Régions (III et IV) et de définir les priorités, les besoins et possibilités.

Les Membres hispanophones de la Région III (Amérique du Sud) et de la Région IV (Amérique du Nord, Amérique Centrale et Caraïbes), auxquels viennent s’ajouter le Portugal et l’Espagne, forment la Conférence ibéro-américaine des Services météorologiques et hydrologiques. Les participants ont approuvé un plan d’action de coopération mixte qui devra être mis en œuvre par l’intermédiaire d’un Fonds d’affectation spéciale de l’OMM abondé par le Gouvernement espagnol.

line

back to top

La Pologne accueille le premier atelier destiné aux responsables de la communication au sein des SMHN

Quelque 40 responsables de la communication au sein des Services météorologiques et hydrologiques nationaux venant du monde entier ont échangé leurs expériences sur des questions allant de la communication de crise aux médias sociaux lors d’un atelier organisé sous les auspices l’OMM à l’Institut polonais de météorologie et de gestion de l’eau (IMGW) du 8 au 11 mars.

M. Mieczyslaw Ostojski, Directeur général de l’IMGW et M. Michel Jarraud, Secrétaire général de l’OMM, lors de la session d’ouverture de l’atelier en mars à Cracovie, ont souligné l’importance de la communication en cette époque de forte demande en matière d’informations météorologiques et climatiques, demande qui s’explique par une prise de conscience des enjeux climatiques et des conséquences des phénomènes extrêmes.

L’atelier, organisé conjointement avec l’atelier d’EUMETSAT à l’intention des attachés de presse, réunissait pour la première fois les responsables de l’information et des relations publiques de l’OMM au sein des SMHN de toutes les Régions (Afrique, Asie, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Amérique centrale-Caraïbes, Pacifique Sud-Ouest et Europe).

«Les responsables de l’infor­mation et des relations publiques de l’OMM au sein des SMHN ont la lourde responsabilité de remédier à l’éventuelle absence de dialogue et de communication avec les medias, lesquels sont généralement les acteurs les plus influents pour formuler des avis sur les mesures à prendre pour faire face aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques, ils doivent donc faire passer leur message avec efficacité», a déclaré M. Jarraud dans son allocution.

Les participants sont convenus de renforcer la coopération et l’échange d’informations, surtout en cas de phénomènes météorologiques à fort impact. Il s’agit d’un engagement important en vue de la mise en place d’une stratégie de communication efficace et bien ciblée tant à l’intérieur des régions qu’entre ces dernières.

EUMETSAT a fait part de son intérêt pour l’organisation d’autres ateliers de ce type en collaboration avec l’OMM.

Consultez les communications sur le site: public.me.com/plygawko

line

back to top

L’Islande rejoint le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme

L’Islande est le dernier pays à intégrer le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), l’un des grands centres mondiaux spécialisés dans la prévision numérique du temps.

Elle est le premier État à adhérer selon les termes de la Convention modifiée. La Convention initiale qui limitait l’adhésion aux États Membres fondateurs a été modifiée en juin 2010.

Le CEPMMT fournit des prévisions saisonnières et à moyen terme des conditions météorologiques et des vagues océaniques à l’échelle mondiale aux bureaux météorologiques de ses 34 États Membres.

back to top

 

 

 

 

 

 

 

Condensed version/
version condensée
 
cover   cover
Anglais   Français

Rubriques
  Dans les nouvelles
  Vient de paraître
  Nouveaux ouvrages reçus
  Critiques d'ouvrages
  Réunions

Archives MétéoMonde
 
 
Contact: Éditrice MétéoMonde - WMO ©2008 Genève, Suisse

 

  .