Janvier 2013

Nécrologie

line

Hommage à M. Mohamed Boulama

  Mr. Mohamed Boulama
  M Mohamed Boulama

C’est avec une profonde tristesse que le Secrétaire général, M. Michel Jarraud, et l’ensemble du personnel de l’Organisation météorologique mondiale ont appris le décès de M. Mohamed Boulama, le 2 décembre 2012, à Abuja, au Nigéria. Les obsèques ont eu lieu le
4 décembre 2012 à Niamey, au Niger.

Après des études au Canada (1981-1994), sanctionnées par un diplôme d’ingénieur en météorologie, M. Boulama a mis ses compétences au service de son pays, le Niger, où il a été nommé Directeur du Service météorologique national et Représentant permanent de ce pays auprès de l’OMM. Dans le cadre de ses fonctions, il a joué un rôle important dans la planification et la mise en œuvre des services météorologiques et hydrologiques à l’échelle nationale, régionale et internationale.

M. Boulama a travaillé au sein de l’OMM pendant près de 20 ans. Il y était entré en tant que fonctionnaire du Bureau régional pour l’Afrique à Bujumbura, au Burundi. À partir de 1997, faisant preuve d’initiative et doté d’un esprit novateur, il a dirigé, en qualité de représentant pour l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale, le premier Bureau sous-régional de l’OMM à Lagos, puis à Abuja, poste qu’il occupait au moment de son décès.

Tout au long de sa carrière, M. Boulama fut un fonctionnaire modèle qui a servi son pays, l’Afrique et l’OMM avec dévouement et altruisme. Il a notamment joué un rôle déterminant dans le lancement et la mise en œuvre de programmes nationaux et régionaux, en particulier la création du Centre régional AGRHYMET et du Centre ACMAD ainsi que la promotion du programme HYDRONIGER et du programme météorologique de la CEDEAO.

M. Boulama a su rester, malgré sa longue maladie, l’homme humble et profondément gentil qu’il a toujours été. Il jouissait d’une très grande considération dans son pays d’origine et était très apprécié par ses collègues du Secrétariat de l’OMM ainsi que par la communauté météorologique et hydrologique en Afrique.

L’OMM était représentée aux obsèques par M. Datius Rutashobya, du Secrétariat de l’OMM, et M. Muhammed Ishiaku, du Bureau sous-régional de l’OMM pour l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Par la suite, M. Kaliba Konare, du Secrétariat de l’OMM, a présenté ses condoléances, au nom du Secrétaire général, à la famille de M. Boulama et aux autorités nigériennes.

Le Secrétaire général et l’ensemble du personnel de l’Organisation météorologique mondiale expriment leurs sincères condoléances à Mme Boulama, à ses enfants ainsi qu’au Représentant permanent du Niger auprès de l’OMM et à tous les parents, proches et amis. Il va nous manquer. Qu’il repose en paix.

 

 

 

 

 

 

 

Version condensée
 
cover
Français


Archives MétéoMonde
Bulletin de l'OMM
 
 
Contact: Éditrice MétéoMonde - WMO ©2014 Genève, Suisse