October 2008

tent
Troisième Conférence mondiale sur le climat

line

tentLa prévision et l’information climatologiques au service de la prise de décisions
Genève, Suisse
31 août - 4 septembre 2009
Centre International de Conférences Genève

line

Dans le monde entier, les conditions climatiques ont façonné, et continueront de façonner les cultures, les traditions et les modes de développement des sociétés. Si celles-ci ont su s’adapter aux conditions climatiques moyennes de leur région, elles sont néanmoins affectées par les changements importants que subissent les conditions climatiques régionales habituelles.

Selon le quatrième Rapport d’évaluation (2007) du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), des données de plus en plus nombreuses attestent de changements climatiques à l’échelle régionale et mondiale. Ces changements soumettront les sociétés à des conditions climatiques qu’elles ignoraient jusque-là, en particulier à des phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes très fréquents et intenses.

Les risques liés à ces changements et à la variabilité du climat, dont on ignore encore l’ampleur, pèseront gravement sur la société et l’environnement, mettant en péril le développement social et économique de toutes les populations, notamment des groupes vulnérables des pays en développement et des pays les moins avancés. La société devra trouver de nouvelles stratégies de parade face à ces risques nouveaux qu’entraînent les changements climatiques. La récente pénurie alimentaire en maints endroits du globe, ainsi que les graves tempêtes tropicales qui ont causé de nombreux décès sont deux exemples inquiétants de difficultés qui se poseront à la planète par suite des changements climatiques. Le climat peut satisfaire ou nuire aux besoins biologiques. S’il peut contribuer à l’amélioration de la production alimentaire, il peut aussi provoquer de graves pénuries d’eau, des famines, une importante pauvreté, voire des pertes de vies humaines.

Les services d’information et de prévision climatiques, associés à des systèmes d’adaptation appropriés, sont des outils importants qui permettent aux populations de s’adapter aux variations des conditions climatiques. Les populations auront de plus en plus besoin de conseils portant sur un large éventail de besoins biologiques, notamment en ce qui concerne la sélection appropriée des cultures, les dates d’ensemencement et de récolte, les logements, les routes, les aérodromes ou les systèmes de drainage et d’alimentation en eau. Le secteur touristique, qui est une importante source de recettes dans de nombreux pays, nécessitera des services de prévision et d’information climatiques compétents pour assurer le bien-être des personnes et la préservation des installations de loisirs et des hôtels. L’évolution des conditions climatiques pourrait compliquer considérablement la gestion de la faune et de la flore sauvages, en raison de leurs effets sur les couloirs de migration, et menacer la pérennité d’espèces uniques ainsi que le confort et la sécurité des installations touristiques.

fille dans une cabane  
Les changements climatiques mettent gravement en danger les populations vulnérables des pays en développement et des pays les moins avancés. La société devra élaborer de nouvelles stratégies de parade face aux nouveaux risques liés aux changements climatiques.
(Photo: UNFPA)
 
   

A sa soixantième session (tenue à Genève (Suisse) du 18 au 27 juin 2008), le Conseil exécutif de l’OMM a noté que des prévisions climatiques saisonnières à interannuelles fiables, qui constituent le thème principal de la troisième Conférence mondiale sur le climat, sont essentielles pour soutenir les initiatives nationales en matière d’adaptation à la variabilité et à l’évolution du climat. Elles permettent à la société, aux pouvoirs publics et aux secteurs sensibles au climat de disposer des outils nécessaires pour déceler les zones et les périodes de risques potentiels. Un recensement adéquat de ces risques, conjugué à la mise en place d’activités aptes à faciliter l’adaptation aux conditions climatiques prévues, permet de prendre, aux divers niveaux décisionnels, les mesures de précaution voulues au profit de la société et des institutions.

La troisième Conférence mondiale sur le climat offre à la communauté internationale l’occasion unique de relever les défis que pose la variabilité actuelle du climat et de renforcer la résilience de la société aux effets imminents du changement climatique. Pour trouver une parade, à l’échelle mondiale, aux risques d’origine climatique, il est fondamental que les pays soient à même de fournir et d’utiliser des services de prévision et d’information climatiques. Les résultats de la troisième Conférence mondiale sur le climat jetteront une passerelle entre les rapports d’évaluation du GIEC et les services requis pour assurer une adaptation appropriée à la variabilité et à l’évolution du climat aux niveaux régional et national. De plus, ils répondront aux besoins en observations et en données, qui influent sur les stratégies d’adaptation, les études d’impact et les diagnostics et projections d’ordre climatique.

Les travaux de préparation de la Conférence avancent à grands pas. Il est dans l’intérêt des générations actuelles et futures que cette manifestation de toute importance soit un succès. A cette fin, l’OMM encourage tous les pays du monde à y participer et à la soutenir.

La troisième Conférence mondiale sur le climat fournira une meilleure information sur le climat au service d’un avenir meilleur.

 

Sponsored by:

logo logo logo logo logo

 

back to top

 

 

 

 

 

 

Version condensée
   
  Français


Rubriques
  Dans les nouvelles
  Vient de paraître
  Reunions

Archives MétéoMonde
 
 
Contact: Éditrice MétéoMonde - WMO ©2008 Genève, Suisse

 

 

.