Retour page d'accueil
Juin 2007 Téléchargements & liens

Une approche mondiale pour lutter contre les crues éclairs

Les crues éclairs font plus de victimes que tout autre type de catastrophe naturelle (plus de 5 000 décès) et causent des dégâts matériels s’élevant à des millions de dollars.

crue eclairLe quinzième Congrès de l’Organisation météorologique mondiale a approuvé la Stratégie et le Plan d’action de l’OMM pour le renforcement de la coopération entre Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) aux fins de l’amélioration de la prévision des crues, dont le Système international de lutte contre les crues éclairs (GFFG), qui couvre la planète entière, est une composante importante.

Nombre de pays en développement et de PMA (pays les moins avancés) ne disposent pas des moyens techniques nécessaires pour prévoir avec précision la formation d’une crue éclair. Afin de remédier à cette situation, l’OMM travaille en étroite collaboration avec le Centre de recherche en hydrologie de San Diego (HRC), qui a conçu et mis en application le Système d’indications relatives aux crues soudaines en Amérique centrale (CAFFG).

Le CAFFG est un outil de diagnostic qui permet d’analyser les manifestations météorologiques susceptibles de déclencher des crues éclairs, comme, par exemple, de fortes précipitations, puis, qui, à partir de ces données, donne une évaluation rapide des possibilités de crues à des endroits précis.

Les prévisionnistes peuvent également intégrer dans le système les données tirées de leur expérience des conditions météorologiques locales ainsi que d’autres données et informations, telles que les informations de dernière minute sur l’évolution des conditions météorologiques locales. Le GFFG repose sur des estimations de précipitations déduites d’observations par satellite et sur des techniques de modélisation sophistiquées (images haute définition de la topographie des bassins et données relatives aux différents types de sol de la région, etc.), qui sont ensuite rapidement analysées pour déterminer si des risques existent et formuler des recommandations à ce sujet. Les risques sont évalués sur des échelles temporelles variant d’une à six heures, pour des bassins de 100 à 300 km2.

L’OMM et le HRC envisagent maintenant d’étendre le modèle du CAFFG à d’autres régions en l’adaptant aux conditions locales, en étroite collaboration avec les partenaires concernés, notamment les SMHN et les organismes chargés de la gestion des risques liés aux catastrophes.

La Stratégie et le Plan d’action pour le renforcement de la coopération entre SMHN aux fins de l’amélioration de la prévision des crues sont le produit de l'Initiative de l'OMM sur la prévision des crues, dont l’objet était de faire le point sur l’état des services de prévision hydrologique. Cette stratégie et ce plan ont mis en application les connaissances en matière de prévision des crues dans le but d’améliorer les délais d’alerte et les mesures d’adaptation.

Voir sous http://www.wmo.int/pages/prog/hwrp/index_en.html

 

Version imprimable Français
Archives MétéoMonde
Il y a 50 ans...
Anniversaires
événements à fort impact
 
Liens
Galerie d'art
GEO
Année Polaire Internationale
Nouvelles
Programmes
Publications
Contact for content: pwmu[at]wmo.int - WMO - OMM ©2007 Geneva, Switzerland