Programmes world map
Programmes

Résumé

L’OMM s’acquitte de sa mission par le biais de dix grands programmes scientifiques et techniques. Ces programmes sont conçus pour permettre à tous les Membres d’assurer la prestation et de tirer profit de toute une gamme de services météorologiques et hydrologiques et de faire face aux problèmes actuels et nouveaux. Ils reposent sur la notion et le constat selon lesquels l’existence d’un fonds commun de connaissances, alimenté par l’échange permanent d’informations météorologiques, hydrologiques et connexes entre les Membres et où chacun peut puiser, est profitable à tous. De fait, ils permettent d’assurer la prestation de services météorologiques et connexes dans tous les pays, à un coût bien moindre que si chacun des Membres était tenu d’y pourvoir lui-même.

Le Programme de la Veille météorologique mondiale (VMM) est l’un des principaux programmes de l’OMM. Il s’appuie sur des systèmes d’observation, d’information et de télécommunication et sur des centres de traitement des données et de prévision – dont l’exploitation est assurée par les Membres – pour constituer la base requise pour la prestation de services météorologiques et hydrologiques efficaces dans le monde entier. Il englobe également le Programme concernant les cyclones tropicaux, le programme des Activités dans l’Antarctique et le programme des Activités d’intervention en cas d’urgence pour les situations d’éco-urgence associées à des accidents nucléaires, des éruptions volcaniques et d’autres dangers environnementaux similaires. Il comprend en outre le Programme des instruments et des méthodes d’observation, afin d’assurer la qualité des observations indispensables à la prévision du temps et à la surveillance du climat.


Le Programme climatologique mondial (PCM) contribue à l’enrichissement des connaissances sur les processus climatiques en permettant de coordonner les activités de recherche à l’échelle internationale et de surveiller en permanence les variations ou les changements du climat. Il favorise en outre l’application des informations et services climatologiques au profit de la planification et du développement socio-économique. Sa composante de recherche relève conjointement de l’OMM, du Conseil international pour la science (CIUS) et de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO. Quant à sa composante relative à l’évaluation des incidences du climat et aux stratégies de parade, elle est coordonnée par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

Le Programme consacré à la recherche atmosphérique et à l’environnement (PRAE) appuie les initiatives de recherche sur le plan mondial. La Veille de l’atmosphère globale est centrée sur la coordination et l’application des données d’observation mondiales sur les gaz à effet de serre, l’ozone, le rayonnement ultraviolet, les aérosols, certains gaz réactifs et la chimie des précipitations. Dans le cadre de ce programme, il est prévu d’appuyer la mise en œuvre des conventions internationales relatives à l’appauvrissement de la couche d’ozone, au climat et à la pollution transfrontière à longue distance. Le Programme mondial de recherche sur la prévision du temps (PMRPT) soutient les activités de recherche visant à élaborer des techniques de prévision perfectionnées et peu onéreuses ainsi que leur application à des fins socio-économiques et décisionnelles. Des activités sont menées, qui ajoutent de la valeur aux travaux de recherche des Membres portant sur la prévisibilité synoptique, la météorologie tropicale, la prévision du temps à toutes les échelles, la vérification des prévisions et les avantages que procurent les produits de prévision appliqués à divers secteurs sociétaux. Le PRAE supervise le système d’alerte précoce aux tempêtes de sable et de poussière de l’OMM et favorise l’emploi de méthodes de recherche scientifiquement fondées en matière de modification artificielle du temps.

Le Programme des applications météorologiques (PAM) comprend quatre secteurs d’application principaux, à savoir: les services météorologiques destinés au public, la météorologie agricole, la météorologie aéronautique et, enfin, la météorologie maritime et l’océanographie. Il favorise la mise en place des infrastructures, des compétences et des services nécessaires dans ces secteurs, au profit des pays Membres.

Le Programme d’hydrologie et de mise en valeur des ressources en eau (PHRE) est consacré à l’évaluation quantitative et qualitative des ressources en eau, en vue de répondre aux besoins des populations, d’atténuer les risques liés à l’eau et de préserver ou d’améliorer l’environnement mondial. Il porte aussi sur la normalisation de tous les aspects des observations hydrologiques et sur le transfert organisé des techniques et méthodes hydrologiques. Ce programme est étroitement coordonné avec le Programme hydrologique international de l’UNESCO.

Le Programme d’enseignement et de formation professionnelle (ETRP) a pour objet d’aider les pays Membres à pourvoir leurs Services météorologiques et hydrologiques nationaux en personnel dûment qualifié, afin que ces Services puissent s’acquitter de leurs responsabilités actuelles avec efficacité et à moindres frais et relever le défi des nouvelles technologies. À cet effet, la stratégie la mieux adaptée repose sur une collaboration étroite avec les partenaires internationaux, les universités, les établissements de formation et d’enseignement concernés et les médias. Le Programme collabore activement avec tous les programmes scientifiques et techniques de l’OMM à l’organisation d’activités de formation spécialisées dans les domaines du temps, du climat et de l’eau.

Le Programme de coopération technique
(PCOT) coordonne les activités de mobilisation des ressources visant au renforcement des SMHN dans le monde entier et contribue à l’organisation du transfert des connaissances météorologiques et hydrologiques et des méthodes éprouvées en la matière entre les Membres de l’Organisation. L’accent est mis en particulier sur la prestation de toute une série de services relatifs au temps, au climat et à l’eau, sur le renforcement et l’exploitation des principales infrastructures de la Veille météorologique mondiale, sur le soutien apporté au Programme d’enseignement et de formation professionnelle de l’OMM et sur la mise en œuvre du Programme de l’OMM en faveur des pays les moins avancés (PMA). Le financement du PCOT est essentiellement assuré par le Programme de coopération volontaire de l’OMM, le PNUD, divers fonds d’affectation spéciale et le budget ordinaire de l’OMM.

Le Programme régional (PR) recoupe les autres grands programmes de l’OMM mis en œuvre dans chacune des Régions et aborde des questions d’ordre météorologique ou hydrologique et des questions environnementales connexes qui sont particulières à une Région ou à un groupe de Régions. Il sert de cadre pour la formulation de la plupart des programmes mondiaux de l’OMM et pour leur mise en œuvre aux niveaux national, sous-régional et régional. Il favorise la participation des Membres au développement et à la mise en œuvre d’initiatives régionales ou sous-régionales en matière de météorologie et d’hydrologie ainsi que la coopération avec les communautés économiques régionales.

Le Programme spatial de l’OMM (PSOMM) comprend trois grands volets: une composante spatiale, qui répond aux besoins de tous les programmes établis ou soutenus par l’OMM; un système de diffusion des données et d’accès aux données, qui est une composante clef du Système d’information de l’OMM; et une composante axée sur le renforcement des capacités, qui permet une meilleure utilisation des données et produits satellitaires et les rend de ce fait plus efficaces. Ce programme fournit à l’ensemble des programmes de l’OMM des données d’observation par satellite, des produits dérivés et des services concernant le climat, l’océan, l’agriculture, l’aviation, la chimie de l’atmosphère, le cycle de l’eau et les dangers naturels.

Le Programme de prévention des catastrophes naturelles et d’atténuation de leurs effets (PCA) est un programme transsectoriel qui contribue à l’accomplissement de la mission de l’OMM dans le domaine de la protection des personnes et des biens et de la sauvegarde des moyens de subsistance. Il assure l’harmonisation des activités pertinentes menées au titre des différents programmes de l’OMM dans les domaines de la réduction des risques de catastrophes et de la mise en œuvre du Plan d’action de Hyogo pour 2005-2015. Il assure en outre la coordination efficace des activités de l’OMM avec les activités connexes menées par les organisations internationales, régionales et nationales compétentes – et notamment les organisations humanitaires, de développement et de protection civile –, en particulier à l’appui de l’évaluation des risques, des systèmes d’alerte précoce et du renforcement des capacités. Le Programme apporte aussi un soutien scientifique et technique aux actions engagées par l’OMM en cas de catastrophe. 

top
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité