Thèmes world map
Thèmes > Environnement

Environnement

 

planet Earth

La vie, sous toutes ses formes, dépend de l'état de notre planète. Or, les activités humaines constituent une menace pour les systèmes en interaction étroite qui forment le milieu naturel, à savoir l'atmosphère, les océans, les cours d'eau, les terres émergées, la couverture de glace et la biosphère. De plus, un environnement fragilisé devient plus vulnérable aux catastrophes naturelles, qui contribuent à leur tour à le détériorer davantage, amorçant ainsi un véritable cercle vicieux.

Grâce aux données d'observation du temps, du climat et de l'atmosphère, qui sont recueillies par le biais des réseaux de l'OMM et grâce aux systèmes de diffusion de ces données et de prévision, les décideurs sont à tout moment informés de l'état de l'environnement et sont donc mieux à même de lutter contre sa dégradation.

L'absence de précipitations pendant de longues périodes, de même que l'exploitation anarchique des terres causent des dommages à l'environnement et mènent à la désertification. Selon les estimations, un tiers de la surface terrestre et un cinquième de la population mondiale sont menacés par la désertification. C'est la raison pour laquelle l'OMM s'intéresse aux effets de la variabilité et de l'évolution du climat sur l'environnement.

La biodiversité (tous les organismes vivants et les complexes écologiques dont ils font partie) contribue au bon état de l'environnement. La pollution de l'air, la raréfaction ou la contamination des eaux, la dégradation des sols et l'urbanisation sont autant de menaces pour la biodiversité. L'élévation de la température des océans est responsable du blanchissement généralisé des récifs coralliens, qui abritent de vastes populations d'organismes marins et qui sont également une importante source de revenus touristiques. Les manifestations du phénomène El Niño sont à cet égard très préoccupantes.

Les écosystèmes tels que les terres humides, les forêts et les lacs sont des éléments essentiels du régime naturel des rivières. Ils font office de zone tampon entre les rivières et les écosystèmes terrestres et jouent un rôle important en stockant ou en retenant les eaux de crues, d'où la nécessité de les maintenir en bon état. Les ouvrages hydrauliques réalisés dans le cadre des systèmes de gestion des crues ne garantissent pas une protection totale, notamment en cas de crue d'ampleur extrême, et peuvent avoir des effets néfastes sur le milieu naturel. 

L'ozone stratosphérique protège les végétaux, la vie aquatique, les animaux et les êtres humains du rayonnement ultraviolet émis par le soleil et de ses effets nocifs pour toute forme de vie sur Terre. Les chlorofluorocarbones et autres substances chimiques anthropiques sont responsables de la destruction de la couche d'ozone.

L'une des principales activités des Services météorologiques et hydrologiques nationaux est de surveiller l'évolution à long terme des gaz à effet de serre présents dans l'atmosphère, ainsi que du rayonnement ultraviolet, des aérosols et de la couche d'ozone, et d'évaluer leurs effets sur les populations, le climat, la qualité de l'air et de l'eau et les écosystèmes terrestres et marins. Ils ont comme autre activité importante de surveiller le transport dans l'atmosphère et dans les eaux des particules dangereuses émises à la suite d'une explosion volcanique ou d'un accident industriel. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) exploite les données d'observation de l'OMM pour faire une évaluation du changement climatique, de ses effets potentiels et des possibilités d'adaptation et d'atténuation des effets en question.

L'OMM appuie les accords multilatéraux sur l'environnement 

Notre connaissance de l'environnement repose sur des données et les précieuses informations qui en sont tirées. Les Membres de l'OMM exploitent le Système mondial d'observation intégré, qui regroupe un ensemble complexe de réseaux d'observation dans l'espace, dans l'atmosphère, sur Terre et en mer. L'OMM est reconnue pour être la source d'observations uniques et systématiques d'une vaste gamme de phénomènes géophysiques dans le monde, qui assure la gestion d'ensembles de données et d'archives très anciennes et qui est détentrice d'une expertise scientifique et technique lui permettant d'émettre des avis éclairés sur diverses questions environnementales importantes. L'Organisation rend notamment compte de l'état du système climatique mondial et de l'état de l'atmosphère, et elle établit diverses évaluations, déclarations, bulletins et autres messages d'ordre scientifique sur les conditions climatiques et environnementales. Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux émettent régulièrement et dans le monde entier des prévisions et des avis météorologiques et hydrologiques, des bulletins climatologiques ainsi que d'autres informations relatives à l'environnement.

L'OMM apporte un soutien direct à un certain nombre d'accords multilatéraux sur l'environnement.

L'OMM abrite et coparraine les secrétariats du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat et du Système mondial d'observation du climat et fournit un appui direct à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

L'OMM organise les travaux des directeurs de recherche sur l'ozone de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d'ozone, avec l'aide du Secrétariat de l'ozone (installé dans les locaux du Programme des Nations Unies pour l'environnement).

L'OMM participe aux travaux des organes subsidiaires scientifiques et techniques relevant des conventions suivantes:

top
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité