Thèmes world map
Thèmes > Temps

Le Temps


  lightning

Le temps: un sujet qui nous intéresse et nous concerne tous. Dans la plupart des pays, le bulletin météorologique est ainsi l’émission préférée des téléspectateurs. Quelle que soit la région du monde où nous vivons, nous voulons savoir si le temps sera propice, aujourd’hui ou demain, pour semer, planter, récolter, prendre un bateau ou partir en voyage, ou si nous devons nous préparer à faire face à un phénomène météorologique violent, un ouragan par exemple. Nous voulons connaître les prévisions météorologiques pour planifier des activités sportives ou de loisir, ou plus prosaïquement, pour savoir comment nous habiller et s’il est nécessaire ou non de prendre un parapluie. 

Dans le cadre de la Veille météorologique mondiale de l’OMM, les Services météorologiques nationaux observent le temps et le climat 24 heures sur 24, sur l’ensemble de la planète, générant un flux ininterrompu de données qui sont diffusées dans le monde entier pour l’élaboration de prévisions et la planification d’un large éventail d’activités. Il s’agit là d’un système unique en son genre qui relie les stations d’observation aux centres nationaux, régionaux et mondiaux de prévision, 24 heures sur 24 et en temps réel, et qui fournit des données, recueillies à partir de la surface terrestre ou de l’espace, à partir desquelles sont élaborées les prévisions et les avis destinés aux clients des services météorologiques et au grand public.

Le temps ignore les frontières et le travail des météorologues, qui veillent dans l’ombre sur notre bien-être et notre sécurité, est avant tout un travail d’équipe, d’où la devise de l’OMM: «Une collaboration active dans le domaine du temps, du climat et de l’eau».

Les Membres de l’OMM exploitent leurs réseaux d’observation de façon coordonnée dans le cadre du Système mondial d’observation (SMO) qui permet de recueillir des données d’observation et des informations uniques et essentielles sur l’état de la planète et de son atmosphère. Le SMO est le système mondial d’observation de la Terre le plus complet en fonction à ce jour. Cliquez ici pour accéder au Bulletin d’exploitation.

Les systèmes d’observation intégrés à ces réseaux recueillent des données météorologiques, climatologiques et hydrologiques ainsi que des données maritimes et océanographiques en provenance de 15 satellites, 100 bouées ancrées, 600 bouées dérivantes, 3000 aéronefs, 7300 navires et quelque 10000 stations d’observation terrestres. Des ordinateurs puissants exploitant des modèles mathématiques fondés sur les lois de la physique, permettent d’élaborer des cartes, des produits numériques, des prévisions concernant les conditions météorologiques et la qualité de l’air et des prévisions climatiques, et de fournir des évaluations des risques et des services d’alerte précoce. Les satellites météorologiques transmettent plusieurs fois par jour des informations météorologiques en temps réel pour plus de 1000 sites.

Les produits et les prévisions élaborées à partir des observations et des données recueillies sont ensuite diffusées dans le monde entier par le biais du Système mondial de télécommunications de l’OMM (SMT). Les Membres de l’OMM sont ainsi en mesure de fournir des services météorologiques fiables et efficaces qui contribuent à la sécurité des personnes et des biens ainsi qu’à la prospérité et au bien-être des citoyens. Cela s’applique notamment aux domaines suivants: sécurité, régularité et efficacité des opérations aériennes, agriculture, pêche et sécurité alimentaire, navigation et sécurité en mer (weather.gmdss.org). Les services météorologiques peuvent également contribuer efficacement à la surveillance des ressources en eau, à la mise en place de systèmes d’alerte précoce en cas de catastrophe et aux activités de planification préalable.

En moyenne, une prévision météorologique à cinq jours est aujourd'hui aussi fiable que l'était, il y a vingt ans, une prévision à deux jours. Cliquez ici si vous voulez consulter les dernières prévisions météorologiques pour les grandes villes du monde ou les avis de phénomènes météorologiques dangereux. Si la science et la technique ont beaucoup progressé, des difficultés subsistent néanmoins et la qualité des prévisions météorologiques reste très variable. L'un des défis consiste à décrire et faire comprendre les incertitudes mouvantes afférentes aux prévisions et d'accroître la qualité de celles-ci dans les domaines où il est difficile de progresser (par exemple lorsqu'il s'agit de prévoir de fortes pluies ou bien la formation, l'intensité et la structure d'un cyclone tropical).

Le Programme mondial de recherche sur la prévision du temps (PMRPT), qui relève de l'OMM, joue un rôle important dans ce contexte dans la mesure où il met l'accent sur les phénomènes météorologiques qui ont une grande incidence sur la société, l'économie et l'environnement. Ce programme porte sur la prévision du temps à des échéances qui vont de quelques heures à quelques semaines, voire quelques mois. La principale composante du PMRPT est l'expérience THORPEX (Expérience concernant la recherche sur les systèmes d'observation et la prévisibilité), qui vise à accélérer les progrès de la prévision des conditions météorologiques à fort impact à échéance de un à quatorze jours et à en tirer meilleur parti.

 

top
© Organisation Météorologique Mondiale | OMM, 7bis, avenue de la Paix, Case postale No. 2300, CH-1211 Geneva 2, Switzerland - Tel.: +41(0)22 730 81 11 - Fax: +41(0)22 730 81 81 Nous contacter Copyright | Confidentialité | Messages frauduleux | Responsabilité | Directives | Achat | Nations Unies | Accessibilité