Désertification

Les causes de la désertification et comment y remédier

© kubais Des dunes de sables engloutissent la forêt.

La désertification constitue l’un des plus grands défis environnementaux de notre temps.

La désertification, c’est le processus qui transforme une terre auparavant fertile, en une terre stérile.

Lorsqu’il y a désertification, il devient difficile de faire pousser des cultures, de nourrir les animaux ou de récolter des aliments.

On estime que chaque année, ce sont près de 12 millions d’hectares de terres arables qui deviennent stériles à cause de la désertification ou de la sécheresse. Pas moins de 900 millions de personnes, réparties sur plus d’une centaine de pays en subissent les conséquences.

© Mikadun Une caravane dans le désert.

Les déserts existent à l’état naturel dans les climats arides et secs.  Une fausse idée à ce propos consiste à dire que la désertification, c’est l’expansion des déserts depuis leur cœur. Tel n’est pas le cas. Bien au contraire, la désertification se produit à la périphérie des déserts ou sur toute terre en climat aride ou semi-aride qui permettait auparavant à la végétation de pousser.

Citons quelques déserts célèbres:

  • Le désert du Sahara en Afrique
  • Le désert d’Arabie au Moyen-Orient
  • Le désert de Gobi en Asie
  • Le désert de Patagonie en Amérique du Sud
  • Le Grand désert de Victoria en Australie
  • Le désert du Grand Bassin en Amérique du Nord 

Toutefois, les plus grands déserts sur Terre ne font pas partie de cette liste.

Puisqu’un désert est défini comme étant une région recevant moins de 250 mm de précipitations annuelles, les plus grands déserts sur Terre sont en fait les déserts polaires, le désert Antarctique et le désert Arctique, même s’ils sont couverts de glace et de neige.

Le mot «désert» évoque pour la plupart des gens le sable et des dunes sablonneuses, mais ce n’est pas toujours le cas. Un désert peut être rocailleux ou, comme on vient juste de le voir, glacé. Dans un désert, la terre est aride (végétation éparse ou inexistante) et reçoit peu de précipitations. Il s’agit souvent de plaines érodées par le vent, à la surface rugueuse et caillouteuse.

Les plantes et les animaux qui parviennent à survivre dans un désert sont capables de supporter des températures extrêmes et peuvent rester longtemps sans eau.

© Mopic Un paysage déboisé.

La population mondiale, qui ne cesse d’augmenter, exerce une pression sur les ressources de la terre, tandis que la pauvreté empêche les individus d’investir dans l’éducation et les techniques nécessaires au développement durable.

La désertification est le résultat de l’exploitation de la terre par les êtres humains:

  • Surexploitation agricole
  • Surpâturage des animaux
  • Déforestation
  • Mauvaises pratiques d’irrigation dans les régions plus sèches 

La désertification est aussi provoquée par les sécheresses naturelles, ainsi que le changement climatique qui menace d’augmenter la fréquence des sécheresses et de rendre certains climats plus arides (secs).

Le cycle de désertification pourrait se décrire ainsi:

  1. L’exploitation de la terre (et/ou sécheresse ou changements climatiques) l’assèche petit à petit et met le sol à nu.
  2. Le sol est facilement balayé par le vent ou emporté par les crues..
  3. La terre devient stérile.
  4. La végétation retient de moins en moins d’eau dans la région.
  5. Les précipitations, normalement induites par l’évaporation de l’eau dans la région, diminuent.
  6. La région s’assèche encore plus et le climat change.
  7. Les ressources des terres fertiles ailleurs subissent une pression accrue et courent un plus grand danger d’exploitation.

Téléchargements:
Désertification, FIDA [PDF]

© Creativa En espérant que la pluie tombe.

La sécheresse est peut-être un phénomène naturel lent et insidieux mais elle provoque les catastrophes naturelles les plus dévastatrices.

Ces épisodes, où le temps est inhabituellement sec, peuvent occasionner des problèmes environnementaux, économiques, sociaux et politiques colossaux, comme par exemple:

  •    Ruiner la récolte
  •    La faim et la famine
  •    La malnutrition
  •    Les maladies
  •    La soif et la déshydratation
  •    Les incendies forestiers
  •    Les migrations
  •    Les conflits sociaux ou la guerre

La plupart des pays ne sont pas préparés aux sécheresses pour un certain nombre de raisons. L’OMM et ses partenaires œuvrent de façon à changer cela grâce à un programme intégré de gestion des sécheresses.  Si l’on est prêt à l’éventualité d’une sécheresse, il est possible d’atténuer bon nombre des problèmes.

Se préparer à la sécheresse veut dire mettre en place des stratégies de conservation de l’eau et instaurer des politiques nationales de sécheresse afin d’avoir des dispositifs de protection, une bonne gestion des risques et des plans à cet égard, qui pourront être appliqués en cas de sécheresse.

Ce que vous pouvez faire pour conserver l'eau:

  • Utiliser un pommeau de douche à débit lent
  • Choisir des appareils (lave-vaisselle, machine à laver) économes
  • Planter des plantes typiques de la région ou qui supportent la sécheresse et demandent moins d’arrosage
  • Choisir des méthodes d’irrigation efficaces, comme l’irrigation goutte à goutte
  • Penser à recueillir l’eau de pluie
  • Penser à collecter et recycler les eaux grises ménagères (eaux usées des douches, bains, etc.) 

Liens utiles:
Environnement: La sécheresse [vidéo]
Comment mieux lutter contre la sécheresse en Afrique [vidéo]

© EduardSV Une nouvelle vie.

Renverser le processus de désertification est possible mais très difficile.  Comme le dit l’adage «mieux vaut prévenir que guérir.»

Voici ce que l’on peut faire pour parer et inverser le processus de désertification:

  • Sensibiliser l’opinion publique pour aider les gens à comprendre les conséquences de la surexploitation et de l’utilisation du sol.
  • Enseigner de meilleures méthodes d’agriculture telles que l’assolement et les techniques d’irrigation durables.
  • Stopper la déforestation
  • Planter des arbres
  • Investir dans des nouvelles techniques pour régénérer les sols des terres qui ont été érodées.

L’OMM prête son concours à la recherche, la collecte et l’échange d’informations sur la désertification et la sécheresse. Elle s’intéresse également aux causes et aux conséquences de la sécheresse et du changement climatique, afin de lancer des alertes rapides en cas de sécheresse pour que des mesures soient prises en vue d’en atténuer les effets. L’OMM coordonne également les efforts déployés par les Membres en matière de préparation à la sécheresse et leur enseigne comment stopper la désertification due à la sécheresse.

Liens utiles:
Green Facts – Désertification
La lutte acharnée de la Chine contre le désert [vidéo]